Ces milliards qui échappent à la ville de Casablanca faute de recouvrement

Nabila Rmili, Présidente du Conseil de la ville de Casablanca

Nabila Rmili, Présidente du Conseil de la ville de Casablanca . MAP

Revue de presseKiosque360. La mairie de Casablanca est appelée à renforcer les circuits de recouvrement et faire mieux pour recouvrir les taxes locales. Car, des milliards de dirhams partent en fumée grevant le budget de la métropole. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Assabah.

Le 26/09/2022 à 20h33

«Il est pratiquement impossible que la mairie de Casablanca continue à fonctionner avec un budget de 3 ou 3.5 milliards de dirhams par an». C’était la réplique de la présidente du conseil de la ville de Casablanca, Nabila Rmili, après avoir suivi un rapport accablant de la Trésorerie régionale sur les recettes fiscales locales et leur recouvrement dans la métropole.

«Ce rapport a pointé du doigt le manque de moyens humains et techniques au niveau de différents services à l’échelle des arrondissements et de la commune urbaine, des difficultés dans les circuits, mais aussi des complicités de certains agents de recouvrement», rapporte le quotidien Assabah dans son édition du mardi 27 septembre. Cette situation n’est pas sans incidences sur le budget de la ville.

En 2022, rappelle le quotidien, la mairie avait mis en place deux scénarios dans le cadre de la préparation de son budget annuel. La première hypothèse indiquait que les recettes fiscales, recouvrées par les services de la ville et celles gérées par l’Etat, devraient atteindre 3,457 milliards de dirhams, alors que la seconde hypothèse avait estimé ce montant à 3,792 milliards de dirhams», indiquent les sources du quotidien.

Quoi qu’il en soit, fait remarquer le quotidien, «la mairie de Casablanca a besoin d’un miracle pour augmenter ses recettes, en l’absence d’infrastructures adéquates et efficientes pour assurer la mission du recouvrement». A ce problème, s’ajoute «la connivence de certains services de recouvrement», précise le quotidien.

Par Mohamed Younsi
Le 26/09/2022 à 20h33