Politique

Au pas de course, Amzazi autorise deux nouvelles facultés privées de médecine qui ne disposent pas d’hôpital

Après l’épisode de l'UPM de Marrakech, le ministre sortant de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, Saaïd Amzazi, vient d'autoriser, par le truchement de visas dérogatoires, et dans des circonstances indéterminées, l’ouverture de deux nouvelles facultés privées de médecine à Rabat et à Agadir.

Par Wadie El Mouden
Le 14/09/2021 à 16h22
Saaïd Amzazi, ministre de l'Education nationale et de l'enseignement supérieur
Saaïd Amzazi, ministre de l'Education nationale et de l'enseignement supérieur | DR