Affaire Brahim Ghali: le Parti populaire espagnol demande des explications au gouvernement de Pedro Sanchez

Pablo Casado, chef de file du PP espagnol, demande des explications au gouvernement sur l’entrée illégale de Brahim Ghali en Espagne. . DR

Le Parti populaire (PP, opposition) d’Espagne a demandé au gouvernement espagnol de fournir des explications au sujet de l’accueil et "l’entrée illégale et sous une fausse identité" du chef des séparatistes du Polisario, Brahim Ghali.

Le 11/05/2021 à 18h42

Le PP a déposé cinq questions parlementaires pour demander des explications au gouvernement de Pedro Sánchez sur "l’entrée illégale, sans communication et avec une fausse identité" du chef des milices du Polisario, indique la principale force de l’opposition espagnole dans un communiqué.

Ce communiqué a été publié à l’issue d'un entretien par visioconférence entre Pablo Casado, président du PP, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, et le secrétaire général du Parti de l'Istiqlal, Nizar Baraka.

A cette occasion, le chef du Parti populaire espagnol a plaidé pour le renforcement des relations bilatérales avec le Maroc, précisant qu’il s’agit de liens "fondamentaux" dans tous les domaines, notamment, le commerce, la culture, le tourisme, la sécurité, l'énergie, la santé, l'agriculture et la pêche.

Pablo Casado s'est également engagé à œuvrer pour intensifier une "relation stratégique de voisinage, fondamentale pour l'Union européenne, l'espace atlantique, la région du Maghreb et le continent africain ".

Le 11/05/2021 à 18h42