Parquet fédéral belge: La cellule jihadiste de Bruxelles projetait de «frapper à nouveau la France»

Mohamed Abrini, l'homme au chapeau, faisait partie du commando dirigé par Abdelhamid Abaaoud. . dr

La cellule jihadiste constituée à Bruxelles voulait frapper à nouveau la France, mais elle s’est résolue in fine à attaquer la Belgique, a révélé ce dimanche le parquet fédéral belge.

Le 10/04/2016 à 10h43

«Il ressort de plusieurs éléments de l’enquête que l’objectif du groupe terroriste était de frapper à nouveau la France et que c’est, pris de court par l’enquête qui avançait à grands pas, qu’ils ont finalement décidé dans l’urgence de frapper Bruxelles», a dévoilé ce dimanche 10 avril le parquet fédéral belge.

Cette révélation intervient au lendemain de l’arrestation de Mohamed Abrini, qui a avoué à la police belge être «l’homme au chapeau» aperçu sur les images de vidéo-surveillance de l’aéroport belge, le 22 mars en présence des deux kamikazes Ibrahim El Brakraoui et Najim Laachraoui.

Mohamed Abrini, inculpé d’«assassinats terroristes» hier à Bruxelles, est considéré comme le «onzième homme» des attentats de Paris et Saint-Denis (13 novembre 2015), qui ont fait 130 morts et plus de 400 blessés.

Par Ziad Alami
Le 10/04/2016 à 10h43