Algérie: un régime toujours répressif même après Bouteflika, selon Amnesty International

Le régime algérien fait tout pour étouffer le Hirak, pour son deuxième anniveraire. . DR

Certes le Hirak a permis la chute de l'ancien Président, Abdelaziz Bouteflika, mais le régime algérien n'a pas bougé d'un iota et reste plus que jamais répressif, même si le Président Abdelmadjid Tebboune a fait libérer une trentaine de détenus d'opinion.

Le 22/02/2021 à 13h30