International

Alger recourt finalement à l'emprunt extérieur avec un prêt de la BAD

Le recours à l’emprunt extérieur n’est plus un sacrilège. Alger a sollicité et obtenu un prêt du groupe Banque africaine de développement (BAD) d’un montant de 900 millions d’euros. Cela faisait 10 ans que le pays n’avait plus recouru aux guichets de la banque panafricaine.

Par Karim Zeidane
Le 04/11/2016 à 19h48
BAD
DR