Sound Energy visée par un contrôle fiscal au Maroc, son action plonge à la Bourse de Londres

Gisement gazier TE-10, à Tendrara (province de Figuig, l'Oriental) dont le permis d'exploitation est détenu par le groupe britannique Sound Energy. 
Gisement gazier TE-10, à Tendrara (province de Figuig, l'Oriental) dont le permis d'exploitation est détenu par le groupe britannique Sound Energy.  . Sound Energy/Twitter

Une filiale marocaine de la firme britannique spécialisée dans l’exploration gazière a reçu une notification de redressement fiscal de la part de la Direction générale des impôts. La compagnie, qui conteste ce redressement, voit son cours en bourse chuter de 17% ce matin à la Bourse de Londres.

Le 01/06/2021 à 11h31

La compagnie gazière britannique Sound Energy PLC, qui détient la concession de Tendrara au Maroc et qui projette d’y construire une micro-usine de gaz naturel liquéfié, est dans le collimateur du fisc. La firme annonce avoir reçu une notification de redressement de la Direction générale des impôts (DGI) concernant sa filiale Sound Energy Morocco SARL AU concernant les impôts et taxes de la période 2016-2017.

Cette notification fait suite à celle reçue en septembre 2020 par une autre filiale marocaine de Sound Energy PLC, en l’occurrence la société Sound Energy Morocco East Ltd., pour les exercices fiscaux 206, 2017 et 2018.

Dans un communiqué, la société britannique dit réfuter entièrement la position de l'administration fiscale marocaine, et être en liaison avec les autorités gouvernementales pour rechercher une conclusion satisfaisante à la question.

Une réunion dans cet objectif s'est tenue au ministère des Finances hier, lundi 31 mai 2021, en présence du directeur général de Sound Energy, de plusieurs hauts représentants de l'Etat marocain, dont le ministère des Finances, la DGI et de l'ONHYM, afin d’encourager les participants afin de parvenir à un accord.

Cité par le communiqué, le président de Sound Energy ne cache pas sa «déception»: «je suis exceptionnellement déçu d'avoir reçu cette nouvelle notification de l'administration fiscale marocaine concernant Sound Energy Morocco SARL AU. Depuis leur arrivée au Maroc en 2015, Sound Energy et ses partenaires ont investi plus de 140 millions de dollars américains, sans générer pour le moment le moindre revenu de production ni plus-value».

A la Bourse de Londres, où Sound Energy est cotée, les investisseurs n’ont pas tardé à sanctionner la nouvelle. A l’ouverture des cotations ce matin, l’action Sound Energy affichait une baisse de 17%.

Par Amine El Kadiri
Le 01/06/2021 à 11h31