Le groupe TGCC lance deux nouvelles filiales internationales, en Guinée et en France

Mohammed Bouzoubaa (au centre), PDG de TGCC, présente le groupe dont il est le fondateur, à l'occasion de son introduction en Bourse (Initial Public Offering -IPO), à Casablanca, en novembre 2021.
Mohammed Bouzoubaa (au centre), PDG de TGCC, présente le groupe dont il est le fondateur, à l'occasion de son introduction en Bourse (Initial Public Offering -IPO), à Casablanca, en novembre 2021. . MAP

Acteur de référence du secteur des BTP et de la construction, le Groupe TGCC annonce poursuivre son développement à l'international avec la création de deux nouvelles filiales, qu'il détient à 100%.

Le 24/11/2022 à 09h38

«TGCC Guinée», nouvelle filiale dans ce pays, a été créée après que le groupe marocain a remporté un premier appel d’offres en Guinée, annonce un communiqué de TGCC, publié sur le site de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Selon ce communiqué, la filiale guinéenne de TGCC a pour ambition d’évoluer en tant qu’entreprise de construction locale de référence.

La deuxième filiale que le groupe vient de créer, «TGCC Développement», est quant à elle basée en France. Sa vocation est de porter l’activité de développement de projets à l’international, indique le communiqué.

Fondé en 1991 par Mohammed Bouzoubaa, ingénieur de l'école des Ponts et Chaussées (Paris), le groupe TGCC est devenu, en l'espace de trois décennies, un acteur de référence des BTP et de la construction.

TGCC dispose d’un important parc d’engins et de machines de construction (avec un total de plus de 1.600 machines).

A son actif, plus de 1.000 projets et ouvrages d’envergure ont jusqu'à présent été réalisés, au Maroc et dans d'autres pays d'Afrique de l'Ouest.

Le groupe, qui compte aujourd’hui près de 8.000 collaborateurs, aussi bien Maroc que dans l'ensemble du continent, se déploie en Afrique via des filiales dédiées, selon ses zones d’implantation.

Le 24/11/2022 à 09h38