Fès: les autorités locales accélèrent les projets d’infrastructures urbaines

Les travaux de réaménagement de la route très fréquentée de Ouislane, dans la zone urbaine de Fès, entre les quartiers de Sidi Ibrahim et Bab Fattouh, ont duré 12 mois.
Les travaux de réaménagement de la route très fréquentée de Ouislane, dans la zone urbaine de Fès, entre les quartiers de Sidi Ibrahim et Bab Fattouh, ont duré 12 mois. . Ahmed Echakoury / Le360 (capture image vidéo)

Revue de presseKiosque360. Plusieurs projets sont en cours et d’autres seront lancés dans le cadre du programme de réaménagement urbain de Fès. Cet article est une revue de presse du journal Les Inspirations Éco.

Le 19/01/2022 à 01h06

Dans sa livraison du 19 janvier, Les Inspirations Éco s’intéresse au programme de réaménagement urbain de Fès. Le journal nous apprend ainsi que la route de Ouislane a fait peau neuve. «Visant à doter la ville d’une grande rocade, la première tranche de ce projet, dont les travaux ont duré plus d’un an, a eu un impact très positif sur la circulation. Actuellement, il ne reste plus qu’à installer l’éclairage public», assure Les Inspirations Eco. Soulignons que ce projet de réhabilitation se poursuivra jusqu’à la place Bab Jdid.

S'agissant de la seconde tranche du projet du boulevard Mohammed V, les travaux de réaménagement vont bon train aussi. «Même constat pour les travaux d’aménagement de la nouvelle voie qui va relier Ain Chkef à l’entrée de l’autoroute Fès-Meknès, en passant par la route d’Imouzzer. La mairie se penche actuellement sur l’élaboration d’un programme de mise en œuvre de trémies dans la ville de Fès dont la première sera située au niveau du rond-point de Ain Smen, à l’entrée de l’autoroute vers Meknès», détaille Les Inspirations Eco.

Les travaux de réaménagement, lancés actuellement à Fès, s’inscrivent dans le cadre d’un grand programme de réhabilitation des infrastructures routières visant à renforcer la fluidité de la circulation aux entrées et sorties de la ville. Les Inspirations Eco rappelle qu'un budget de 1 milliard de dirhams a été alloué aux travaux de réaménagement des routes.

Doté d’une enveloppe de 500 millions de dirhams, le premier projet est un programme d'aménagement et d’élargissement du réseau routier. C’est la Direction générale des collectivités locales qui finance la totalité de ce projet avec des versements annuels de 100 millions de dirhams depuis fin 2018.

Le quotidien précise que le projet englobera aussi la réalisation des études, les travaux d’assainissement, l’éclairage public et les espaces verts, ajoutant également que les axes prioritaires de ce nouveau programme concernent la route de Ouislane, les entrées principales, la route nationale qui mène à Meknès ainsi les grands quartiers de la ville de Fès.

Le deuxième projet nécessite 500 millions de dirhams et porte sur la mise à niveau urbaine et l’aménagement des quartiers sous-équipés. 

Par Ismail Benbaba
Le 19/01/2022 à 01h06

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800