Exportations agricoles: la tomate marocaine poursuit sa percée dans l’UE, au détriment de l’Espagne et des Pays-Bas

Une grappe de tomates du Maroc. . DR

En 5 ans, la part de marché de la tomate marocaine dans le marché de l’Union européenne est passée de 15,2% à 20,1%, bousculant les traditionnels fournisseurs de l’UE que sont l’Espagne et les Pays-Bas. Les chiffres.

Le 30/08/2021 à 16h41

L'Espagne et les Pays-Bas cèdent régulièrement, depuis cinq ans, des parts de marchés sur les ventes de tomates dans l'Union européenne, au profit du Maroc, à en croire les données compilées par le site espagnol spécialisé Hortoinfo en se basant sur les statistiques officielles d’Eurostat.

Ainsi, au terme du premier semestre de 2021, le Maroc a vendu un volume de 262,84 millions de kilos de tomates aux Etats membres de l'UE (sur un total de 1,3 milliard de kilos), contre 227,4 millions de kilos au premier semestre 2017 (sur un total de 1,49 milliard de kilos), ce qui représente une hausse de 15,85%.

Le Maroc talonne désormais de près les Pays-Bas, l’un des grands fournisseurs de tomates du Vieux Continent. Ainsi, au cours des six premiers mois de 2021, les Pays-Bas ont vendu 290,87 millions de kilos de tomates dans l'UE, soit 77,56 millions de kilos de moins qu'en 2017, année au cours de laquelle les ventes avaient atteint 368,43 millions de kilos.

En ce qui concerne l’Espagne, principal pourvoyeur de tomates de l’UE, 310,86 millions de kilos de tomates ont été écoulés sur le territoire communautaire entre le 1er janvier et le 30 juin 2021, contre 428,27 millions de kilos vendus à la même période de 2017.

Sur les 5 dernières années, les ventes de tomates espagnoles et hollandaises dans l’UE affichent des baisses respectives de 27,5% et 21%, cédant des parts de marché au Maroc.

En effet, entre le premier semestre de 2017 et le premier semestre de 2021, la part du marché de la tomate marocaine dans l’UE est passée de 15,2% à 20,1%. Autrement dit, une tomate sur cinq achetée dans l’espace communautaire est d’origine marocaine. Dans le même temps, la part de marché de la tomate espagnole est passée de 28% à 23,8%, tandis que celle des Pays-Bas est passé de 24,7% à 22,3%.

© Copyright : DR

Par Amine El Kadiri
Le 30/08/2021 à 16h41