Covid-19. Reprise du secteur aérien et du tourisme intérieur au Maroc

Al-Hoceima, au nord du Royaume (illustration). 
Al-Hoceima, au nord du Royaume (illustration).  . DR

Faisant suite au communiqué conjoint des Ministères de l'Intérieur, de la Santé et de l'Industrie, relatif au passage à la 2e phase du plan d’allègement du confinement sanitaire, le ministère du Tourisme annonce la reprise des vols domestiques et de l’hébergement touristique.

Le 21/06/2020 à 18h14

Ces deux mesures entrent en vigueur à partir du 25 juin 2020.

«Pour l’hébergement touristique, la reprise sera limitée, dans un premier temps, en termes de capacité et conditionnée géographiquement en fonction de la zone d’exercice», indique un communiqué du ministère du Tourisme.

A cet effet, les Etablissements d’hébergement touristique (EHT) sont tenus de respecter les dispositions sanitaires permettant de garantir la sécurité sanitaire aussi bien des clients, du personnel et de tous les autres usagers de ces établissements. Ces dispositions concernent notamment:

- la désinfection régulière de l’ensemble des départements de l’EHT. - La limitation du nombre de clients pouvant accéder à l’EHT en même temps. - L’instauration d’un vide sanitaire de 6 heures entre chaque réservation. - La désinfection des bagages au moment du check- in et à la remise des clés par les clients lors du check-out.

Les établissements d’hébergement touristique sont tenus de respecter une capacité maximale de 50% de la capacité d’hébergement et dans toutes les zones communes telles que les restaurants, hammams, salons de coiffure, salles de sport, boutiques et autres points accueillant du public.

Pour l’aérien, et afin de garantir la sécurité des passagers, du personnel, ainsi que de tous les usagers du transport aérien, «les compagnies aériennes nationales ainsi que l’Office national des aéroports ont mis en place une batterie de mesures sanitaires aux normes internationales telles le nettoyage et la désinfection stricts et réguliers, les contrôles de température systématiques, le port du masque sanitaire, etc», lit-on dans un autre communiqué du ministère.

A noter que les déplacements entre les zones 1 et 2 sont soumis aux mêmes restrictions que pour les autres modes de transport, à savoir l’obligation de disposer d’une autorisation professionnelles (un ordre de mission) ou d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales pour des raisons de force majeure.

A titre d’information, dès le 25 juin, plusieurs lignes redémarreront, telles Casablanca-Dakhla, Casablanca-Laâyoune, Casablanca-Oujda, Casablanca-Agadir, Fès-Marrakech, Agadir-Tanger, Marrakech-Dakhla, etc.

Toutes les informations concernant les vols programmés seront directement disponibles auprès des compagnies nationales.

Par Youssef Bellarbi
Le 21/06/2020 à 18h14