CNSS: l’effectif des nouveaux entrants en baisse de 1% en 2020

Le siège de la CNSS. . DR

Revue de presseKiosque360. La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a enregistré un effectif de 532.375 nouveaux entrants en 2020, contre 537.480 en 2019, soit une baisse de 1%. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

Le 30/12/2021 à 20h28

L’effectif des nouveaux entrants à la CNSS en 2020 s’élève à 532.375 actifs, contre 537.480 entrants en 2019, soit une baisse de 1%, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. Le quotidien révèle ainsi que sur les 532.375 nouveaux entrants, 302.195 sont des primo-déclarés et 230.180 sont issus des inactifs.

«En analysant la répartition par tranche d’âge, on observe que c’est la tranche d’âge de 20 à 29 ans qui domine le plus chez les deux sexes des entrées 2020 en représentant 46% de l’ensemble de ladite population. Notons que l’âge moyen de l’ensemble des entrées est de 32,6 ans (32,9 ans pour les hommes contre 32,1 ans pour les femmes)», explique le quotidien. Notons que 73% de l’ensemble des entrées sont déclarés à des salaires inférieurs au SMIG durant l’année 2020 et que seulement 3% ont perçu des salaires mensuels supérieurs au plafond (6.000 DH).

Aujourd’hui Le Maroc fait de même remarquer que la concentration des femmes est plus importante dans les tranches de salaires mensuels faibles ne dépassant pas 60% du Smig, et que le salaire moyen des entrées de l’année 2020 atteint 2.882 DH. On note que les hommes sont déclarés à 3.005 DH en moyenne contre 2.648 DH pour les femmes.

Force est de souligner que le salaire moyen des nouveaux entrants de l’année 2020 est largement inférieur au salaire moyen perçu par l’ensemble des actifs déclarés au titre de l’exercice, qui atteint 5.152 DH. Selon la CNSS, seul 1% de la population des entrées en 2020 sont majoritairement des hommes (69%) et ont atteint le maximum de 312 jours au titre de l’exercice 2020. Aussi, le nombre de jours annuel moyen déclaré atteint 87,9 jours pour l’ensemble des entrées, soit 91,8 jours pour les hommes contre 80,8 jours pour les femmes.

«Pour ce qui est de la répartition des entrées par direction régionale, la CNSS signale que la direction régionale d’Anfa regroupe le plus grand nombre de nouvelles entrées en 2020 avec un nombre total de 88.799 soit 17% de l’ensemble. Viennent ensuite la direction d’Agadir avec 68.614 nouvelles entrées (13%), la direction de Tanger-Tétouan (62.242 nouvelles entrées soit 12% de l’ensemble) et la direction de Rabat-salé (51.527 nouvelles entrées soit 10% de l’ensemble)», note-t-on aussi.

«La direction Kénitra- Khemissat enregistre le taux de féminisation le plus élevé des nouveaux entrants, soit 54%. En revanche, la direction de Laâyoune affiche la valeur la plus faible de ce taux, à savoir 26%. La répartition des nouvelles entrées par secteur d’activité montre que le secteur des services est en tête de classement en employant 23% de ces assurés», poursuit Aujourd’hui Le Maroc.

Par ailleurs, l’effectif total des sortants, incluant les décédés, pensionnés et nouveaux inactifs a atteint 511.514 assurés en 2020. On apprend aussi que l’effectif des nouveaux inactifs (sorties pour des raisons autres que le décès, la perception de pensions ou RCS) de l’année 2020 parmi ces sortants atteint 483.759 assurés.

Par Ismail Benbaba
Le 30/12/2021 à 20h28