Vidéo. Musées: Qotbi revient sur le programme de formation pour les pays africains avec la contribution du Maroc

Mehdi Qotbi et le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaïd. . Brahim Mousaaid / Le360

Le 25/10/2021 à 15h32

VidéoMehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées (FNM), a dévoilé, ce lundi 25 octobre 2021, la teneur du projet de formation pour les représentants de pays africains en matière de préservation du patrimoine artistique et culturel de leur pays.

Ce programme de formation sur préservation du patrimoine artistique et culturel, initié par le Maroc et la France en faveur du continent africain, a été évoqué lors d'un entretien qu'a eu ce lundi Mehdi Qotbi avec le nouveau ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mehdi Bensaïd.

Le ministre a été reçu aujourd'hui au siège du Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MVI). L’entretien, auquel a assisté Abdelaziz El Idrissi, président du MVI, a également porté sur le renforcement de la coopération entre le ministère et la FNM afin notamment que la production culturelle marocaine puisse «s'exporter en Afrique et dans le monde», selon les termes du ministre. -

«Nous allons travailler main dans la main pour aider et soutenir la Fondation et je pense que Mehdi Qotbi fait très très bien les choses grâce à la Fondation et grâce au soutien de Sa Majesté à la Fondation (car) nous avons aujourd'hui des musées qui peuvent concurrencer d'autres musées dans le monde», a affirmé Mehdi Bensaïd.

«Cela est déjà en soi une victoire pour la culture et pour l'histoire du Maroc», a a commenté le ministre de la Culture. Et d'ajouter que les deux parties vont mettre en place «une stratégie commune pour mutualiser les efforts et pour donner à la culture sa place dans le monde». L'art et la culture jouent un rôle essentiel et le ministre a ainsi rappelé que lors de la pandémie tous deux ont donné au public la liberté de s'évader et de mieux respirer.

Quant à Mehdi Qotbi, il a mis en exergue le fait que le Maroc a été «cité dans le monde entier pour avoir laissé les musées ouverts durant la crise tout en respectant tout le processus sanitaire». Et de féliciter «Sa Majesté le Roi pour avoir donné à la culture la place qu'elle a aujourd’hui».

«Aujourd'hui, si les musées du Maroc sont cités en exemple, c'est que la France a choisi le Maroc et la Fondation nationale des musées pour former, pour partager l'expérience marocaine, qui est la plus belle, et pour faire connaître la manière dont on a protégé notre patrimoine» a ainsi expliqué le président de la fondation nationale des musées. «Je suis heureux, de faire partager cette expérience avec nos amis africains», a-t-il conclu.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 25/10/2021 à 15h32