Vidéo. L'AFD accorde un prêt de 33 millions d'euros pour financer la première ligne de Amalway Agadir Trambus

L'Agence française de développement (AFD) et la Société de développement local Agadir mobilité, ont signé un accord de prêt de 33 millions d’euros pour le financement partiel de la première ligne de Amalway Agadir Trambus, jeudi 9 décembre 2021.
L'Agence française de développement (AFD) et la Société de développement local Agadir mobilité, ont signé un accord de prêt de 33 millions d’euros pour le financement partiel de la première ligne de Amalway Agadir Trambus, jeudi 9 décembre 2021. . Mhand Oubarka / Le360 (capture image vidéo)
Le 11/12/2021 à 16h08

VidéoL'Agence française de développement (AFD) et la Société de développement local Agadir mobilité, ont signé, jeudi 9 décembre 2021, un accord de prêt de 33 millions d’euros pour le financement partiel de la réalisation, déjà, en cours de la première ligne de Amalway Agadir Trambus, bus à haut niveau de service.

Une convention a été conclue jeudi 9 décembre entre l’Agence française de développement et la Société de développement local Agadir mobilité. Approché par Le360, le directeur de cette SDL, Abdelouahed El Kassimi, a indiqué que l’intervention financière de l’AFD vient compléter les contributions des autres partenaires de ce projet structurant, dont la mise en service est prévue pour 2023. 

Il a également précisé que le remboursement sera pris en charge par le Fonds d’accompagnement des réformes de transport (FART).

De son côté, Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc, a affirmé que ce projet vise à rapprocher les services de transport de la population et à contribuer aussi à la lutte contre la pollution, indiquant que son pays est déterminé à soutenir les projets de développement de la région du Souss-Massa.

Pour sa part, le président de la région de Souss-Massa, Karim Achengli, a fait observer que Amalway Trambus permettra d’améliorer les conditions de vie des habitants du Grand Agadir et d’y promouvoir une mobilité durable.

Aménagée en site propre, cette première ligne, dont la mise en service est prévue pour 2023, reliera en 45 minutes le port d’Agadir aux quartiers de Tikiouine, sur un trajet de 15,5 km, traversant 35 stations et 6 pôles d’échanges. Lancés tout récemment, les travaux d’aménagement du pôle d’échanges de la Vallée des Oiseaux devraient être finalisés dans un délai de six mois.

Par M'hand Oubarka
Le 11/12/2021 à 16h08

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800