Vidéo. Enseignement: le Maroc se rapproche de la généralisation d'un pré-scolaire de qualité

Le Maroc est en train de gagner le pari de la généralisation de l'enseignement pré-scolaire de qualité, a estimé vendredi 12 novembre 2021, un colloque international, à Rabat.
Le Maroc est en train de gagner le pari de la généralisation de l'enseignement pré-scolaire de qualité, a estimé vendredi 12 novembre 2021, un colloque international, à Rabat. . le360
Le 12/11/2021 à 18h08

VidéoLe Maroc est en train de gagner le pari de la généralisation de l'enseignement pré-scolaire de qualité, a estimé vendredi 12 novembre 2021, un colloque international tenu sur ce thème, à Rabat, avec la participation de nombreux experts nationaux et internationaux.

L’annonce de ces bons résultats a été faite lors de cette conférence par le secrétaire général du ministère de l'Education nationale, Youssef Belqasmi, qui a rappelé dans une déclaration pour Le360 que le secteur du pré-scolaire, qui s'est développé depuis 2018 sur la base des orientations du Souverain, constitue l'un des 13 domaines à promouvoir dans le cadre de loi cadre sur l'éducation nationale adoptée en 2021 par le Parlement.

"La généralisation de cet enseignement a atteint un niveau de 72,5%, avec des prévisions de toucher l'objectif de la scolarisation de 1,4 million d'enfants, âgés de 4 à 5 ans", a ajouté le responsable de ce département.

De son côté l'ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal a mis en exergue l'importance de ce secteur dans l'enseignement, indiquant que Chakib Benmoussa, ministre de l'Education nationale, a rencontré il y a deux jours son homologue français à Paris, Jean-Michel Blanquer.

"Au coeur de leur discussion, il y a eu le pré-scolaire", selon l’ambassadrice qui a précisé qu'il existe "mille manières de soutenir le pré-scolaire au Maroc", notamment en matière de formation des éducateurs.

Pour sa part, Omar Hniche, vice-président de l'Université Mohammed V de Rabat, organisatrice du colloque, a estimé que la formation des éducateurs du pré-scolaire "constitue un pilier fondamental", indiquant que son université s'est lancée en 2021 dans l'attribution d'une licence dédiée spécialement au pré-scolaire. "On a axé ce diplôme sur la formation de qualité des éducateurs et éducatrices, car il s'agit d'une pédagogie à part", a conclu le vice-président.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid
Le 12/11/2021 à 18h08