Vidéo. Covid-19: au Maroc, cas d'infection, cas critiques et taux d’incidence sont en recul

Point presse bimensuel du ministère de la Santé, mardi 27 avril 2021.
Point presse bimensuel du ministère de la Santé, mardi 27 avril 2021. . DR
Le 27/04/2021 à 18h04

VidéoLes cas d'infection au Covid-19 ont baissé de 4,2 % pendant les deux dernières semaines au Maroc, a indiqué ce mardi 27 avril 2021, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies, Abdelkrim Meziane Bellefquih. Quasiment tous les indicateurs sanitaires sont bien orientés.

Meziane Bellefquih, qui présentait ce mardi 27 avril, le bilan bimensuel de la situation épidémiologique dans le Royaume, a dressé un panorama plutôt rassurant, en témoigne la baisse des cas d’infections de 4,2% constatée ces quinze derniers jours dans le Royaume. Une baisse qui démontre, à en croire le responsable, l'efficacité des mesures préventives prises pour freiner la propagation du virus et leur respect par les citoyens.

Cette tendance baissière a concerné huit régions du Royaume, à savoir Fès-Meknès (-60%), Guelmim-Oued Noun (-50%), Béni Mellal-Khénifra (-35,5%), Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (-31,5%), Marrakech-Safi (-11%), Souss-Massa (-11%), Rabat-Salé-Kénitra (-8,3%), Casablanca-Settat (-6,5%). Une augmentation des cas de contamination a néanmoins été enregistrée au niveau de quatre régions, à savoir Dakhla-Oued Eddahab (+135 %), Drâa-Tafilalet (+61,50%), Laâyoune-Sakia El Hamra (+44%) et l'Oriental (+25%).

Pour ce qui est des cas actifs, ils s'inscrivent en hausse, passant de 4.736 cas il y a deux semaines à 5.109 à la date de lundi 26 avril, soit une hausse de 8%, a relevé le responsable, ajoutant que, jusqu'à ce jour, les cas critiques ou sévères admis aux unités de soins intensifs sont en recul de 12,2%, passant ainsi de 444 cas à 390 cas.

Le représentant du ministère de la Santé a en outre évoqué une légère baisse du taux d'incidence, passant de 10,8 cas par 100.000 habitants à 9,8 les deux dernières semaines. Le taux de reproduction du virus a quant à lui connu une baisse significative pour s'afficher à 0,95 après avoir atteint ces dernières semaines des niveaux satisfaisants sous la barre de 1, a-t-il ajouté, notant que la courbe des décès enregistre une légère hausse (-4,4%).

Selon Bellefquih, les données sur la situation épidémiologique laissent présager une amélioration. Il a insisté toutefois sur la nécessité pour les Marocains d’être toujours plus vigilants et de respecter les mesures de prévention afin de préserver les acquis.

Le responsable s'est par ailleurs félicité du bon déroulement de la campagne de vaccination anti-Covid-19 qui en est à sa 13e semaine, affirmant la détermination du ministère à redoubler d'efforts pour s'approvisionner en quantités suffisantes de vaccins. Dans ce cadre, il a fait savoir que le Maroc a réceptionné, hier, lundi 26 avril, une nouvelle livraison du vaccin chinois Sinopharm et que la campagne nationale de vaccination sera élargie à la tranche d'âge entre 55 et 60 ans.

Le 27/04/2021 à 18h04

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800