Séisme: la CGEM crée une task force pour gérer les dons de ses membres

Siège de la CGEM à Casablanca.

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a mis en place une task force qui collectera l’ensemble des dons fournis par les entreprises membres, en faveur des victimes du tremblement de terre. Un dispositif qui sera coordonné avec le ministère de l’Intérieur.

Le 11/09/2023 à 19h31

Dans un message adressé aux membres de la CGEM, le président du patronat Chakib Alj annonce la mise en place d’un dispositif de gestion des contributions des entreprises pour venir en aide aux victimes du séisme qui a frappé le Maroc. Une décision actée à l’issue d’une réunion de coordination de l’organisation qui s’est tenue ce lundi 11 septembre, à laquelle ont pris part le bureau de la confédération, ainsi que les présidents des fédérations et des CGEM Régions.

Une rencontre dont l’objectif était de définir les mécanismes de participation de la CGEM à l’élan de solidarité nationale envers les sinistrés du tremblement de terre, de la formulation de l’intention de dons par l’entreprise à l’acheminement vers les zones sinistrées. «Une task force a été créée pour veiller à l’efficience de ce dispositif qui sera coordonné avec le ministère de l’Intérieur, notamment les autorités des régions touchées», précise Chakib Alj.

Pour assurer la réussite de cette opération, le responsable du patronat invite les chefs d’entreprises membres à formuler leurs intentions de dons dans un formulaire qu’il leur a transmis, et renseigner le détail des dons dans un fichier Excel pour un envoi à l’adresse solidarite@cgem.ma. Cette procédure permettra de mieux cibler les donations qui seront effectuées pour qu’elles correspondent aux besoins exprimés sur le terrain. «Après confirmation de l’adéquation de la nature du don avec le besoin formulé par les autorités locales, un membre de l’équipe CGEM prendra attache avec vous pour vous communiquer les étapes à suivre», souligne-t-il.

D’après Chakib Alj, «les besoins prioritaires sont les denrées alimentaires (eau, conserves, pain...), les tentes, les matelas, les couvertures, les oreillers et les vêtements». Ce dernier précise en outre que les recettes des dons du Fonds Solidarité-CGEM seront versées sur le Fonds spécial de gestion des effets du tremblement de terre logé à Bank Al-Maghrib.

Par Elimane Sembène
Le 11/09/2023 à 19h31