Intempéries: désenclavement des régions du Haut Atlas au profit d’une population de 434.777 personnes

مصطفى بايتاس، الناطق الرسمي باسم الحكومة
Mustapha Baitas, le porte-parole du gouvernement, jeudi 23 février à Rabat.
Le 24/02/2023 à 08h13

VidéoLe gouvernement a assuré ce jeudi que les équipes d’intervention mobilisées dans le cadre de la lutte contre les effets des intempéries dans la région de Ouarzazate ont permis, à la date du mercredi 22 février, de rouvrir à la circulation 57 axes routiers et de rompre l’isolement en faveur d’une population d’environ 434.777 personnes réparties sur 11 provinces et 55 collectivités territoriales.

«Les zones affectées et désenclavées sont les provinces du Haouz, Taroudant, Ouarzazate, Tinghir, Midelt, Chichaoua, Guelmim, Tata, Zagora, Chtouka et Inezgane», a déclaré Mustapha Baitas, le porte-parole du gouvernement, lors de son point de presse hebdomadaire, indiquant que seuls trois axes routiers restaient à ce jour fermés et sont en cours de rétablissement.

«Sa majesté le roi Mohammed VI a donné ses hautes instructions pour la mobilisation de divers départements afin de venir en aide aux populations locales», a-t-il affirmé, indiquant que dans certains endroits du Haut-Atlas, la neige a atteint 1,50 mètre de hauteur.

Quant aux interventions de la Fondation Mohammed VI pour la solidarité et du ministère de la Santé, elles ont permis d’acheminer et de distribuer un total de 77 tonnes de médicaments.

En outre, 26 caravanes médicales spécialisées ont été déployées en faveur de 16.382 personnes, ce qui a nécessité également l’intervention d’hélicoptères et d’ambulances.

Le porte-parole de l’Exécutif a évoqué la mobilisation de 409 engins, dont des camions à neige pour la réouverture des routes.

Les réseaux électrique et de télécommunication ont été totalement rétablis dans les provinces de Ouarzazate, Zagora et Taroudant.

Les équipes de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité sont à pied d’œuvre depuis une semaine dans les communes montagneuses, où elles ont procédé à la distribution d’aide humanitaire d’urgence, composée de produits alimentaires et de couvertures, au profit des populations touchées par les fortes intempéries et les chutes de neige au niveau de plusieurs douars.

Par Mohamed Chakir Alaoui et Fahd Rajil
Le 24/02/2023 à 08h13