Eau potable: des camions-citernes au secours des zones rurales de Berrechid

Eau potable. (Photo d'illustration)

Eau potable. (Photo d'illustration) . DR

Revue de presseKiosque360. Les autorités locales de Berrechid ont acquis des camions-citernes afin d’approvisionner en eau potable plusieurs communes dans le milieu rural qui souffrent d’un sévère déficit hydrique. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

Le 09/11/2022 à 22h36

Le conseil provincial de la préfecture de Berrechid a fait l’acquisition de plusieurs camions-citernes et des barriques en plastique pour approvisionner le monde rural en eau potable qui souffre d’un déficit hydrique chronique au niveau des nappes phréatiques. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du jeudi 10 novembre, que ces camions-citernes seront répartis par les autorités provinciales sur les communes qui connaissent une sévère pénurie d’eau potable.

Cette opération, soulignent des responsables du conseil provincial, aura un impact positif sur les habitants des zones ciblées et notamment ceux des douars et les zones éloignées qui ont été durement touchés par la persistance de la sècheresse. Cependant, ces mesures anticipatives n’ont pas satisfait la population rurale qui réclame l’excavation de puits forés dans les douars les plus impactés par la sècheresse afin d’atténuer les souffrances qu’elle endure à la recherche de l’eau. Ces habitants n’ont pas caché leur inquiétude quant à l’exploitation de cette opération à des fins électorales par les dirigeants des communes auxquelles seront livrés ces camions-citernes.

Le quotidien Al Akhbar souligne que les habitants de ces douars affirment que le prix d’un camion-citerne pourrait couvrir les frais de l’excavation de plusieurs puits équipés de pompes à eau. Il faut rappeler que lors du conseil du gouvernement tenu, le vendredi 16 septembre, le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a décliné sa stratégie pour faire face à la rareté de l’eau. Il a, ainsi, indiqué que pour répondre aux besoins des zones rurales 706 camion-citerne ont été mobilisés pour approvisionner en eau potable 2,7 millions d’habitants répartis sur 75 préfectures et provinces. Les services du ministère de l’Équipement et de l’Eau, a-t-il souligné, ont par ailleurs mis en service 26 stations ambulantes pour le dessalement d’eau de mer qui ont alimenté 17 provinces.

Par Hassan Benadad
Le 09/11/2022 à 22h36