Don de sang à Oujda: une campagne de sensibilisation pour faire face au déficit inquiétant

Au centre régional de transfusion sanguine d’Oujda, de nombreux citoyens ont participé à la campagne de don de sang, jeudi 24 février 2022.
Au centre régional de transfusion sanguine d’Oujda, de nombreux citoyens ont participé à la campagne de don de sang, jeudi 24 février 2022. . Mohammed Chellay / Le360
Le 25/02/2022 à 08h59

VidéoAu premier jour de la campagne nationale de sensibilisation au don de sang, lancée, mercredi 23 février 2022, par le Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH), l’association Initiative Bienfaiteur Oujda a répondu présente en organisant une campagne de don de sang, au centre régional de transfusion sanguine d’Oujda.

Au centre régional de transfusion sanguine d’Oujda, tout le staff et personnel sont mobilisés pour mener à bien cette campagne de don de sang, lancée au niveau national mercredi 23 février 2022 sous le slogan «le don de sang, la responsabilité de tous» et relayée ici par l’association Initiative Bienfaiteur Oujda. 

Et Initiative Bienfaiteur Oujda n'en est pas à son coup d'essai, comme l'explique Nassima Garrach, membre de l’association.

«L’association a déjà organisé des campagnes caritatives. A travers cette action, nous cherchons à sensibiliser les citoyens et à les inciter à faire don de leur sang. Le don de sang bénéficie à la fois aux patients dans le besoin et aux donneurs. Cette campagne a connu un réel succès, car plus de 120 personnes se sont portées volontaires et ont fait don de leur sang»

La directrice du centre régional de transfusion sanguine d’Oujda, Sanaa Ismael, explique, quant à elle, que le manque de sang frappe l'ensemble du pays. «Cette pénurie est principalement due au Covid-19. Le centre a donc adopté une nouvelle stratégie pour assurer un stock sécurisé en sang et faire face au déficit inquiétant dont souffre le Royaume».

Cette campagne est donc stratégique. Elle ajoute ainsi, «L’objectif est d’encourager les citoyens à faire don de leur sang pour assurer un stock de sécurité de 5.000 poches, et maintenir sur l'ensemble du territoire, un approvisionnement sécurisé en poches de sang, qui couvrira un minimum de 7 jours de besoins», précise-t-elle.

Et les associations, à l'image d'Initiative Bienfaiteur Oujda, ont un rôle à jouer. Ainsi, explique-t-elle «Des formations sont aujourd’hui dispensés aux associations et acteurs de la société civile, afin d’encourager le don de sang tout en présentant les avantages de cette action».

Pour rappel, cette initiative du Centre national de transfusion sanguine et d’hématologie (CNTSH) répond aux hautes directives du roi Mohammed VI, qui porte un grand intérêt aux actions de solidarité, et particulièrement à celles liées au don de sang, précisé le ministère dans son communiqué.

Cette campagne s’inscrit également dans le cadre de la stratégie du ministère de la Santé et de la Protection sociale, qui invite l’ensemble des citoyens à faire don de leur sang afin de sécuriser un stock national.

Par Mohammed Chellay
Le 25/02/2022 à 08h59

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800