Covid-19 au Maroc: 7 nouvelles contaminations en 24 heures, aucun décès et 131 cas actifs

Des personnes attendent leur tour pour recevoir une injection d'un vaccin anti-Covid-19, à Marrakech, le 31 décembre 2021. 

Des personnes attendent leur tour pour recevoir une injection d'un vaccin anti-Covid-19, à Marrakech, le 31 décembre 2021.  . MAP

Aucun décès, 7 nouveaux cas de contamination et 33 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 23 et 24 septembre 2022. Les cas encore actifs s'élèvent à 131, alors que plus de 6.809.411 personnes ont reçu la troisième dose. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 25/09/2022 à 14h39

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan fait état de 7 cas de contamination, aucun décès et 5 guérisons. Le pays totalise 270.637 cas de contamination, dont 6.879 décès et 182.284 guérisons.

En Tunisie, 182 cas de contamination, 4 décès et 342 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan hebdomadaire disponible. Le pays totalise 1.145.345 cas de contamination, dont 29.246 décès et 1.132.072 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 2 cas de contamination ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 62.791 cas de contamination au Covid-19, dont 994 décès.

Le Covid s’invite à nouveau à la rentrée. Après une accalmie au mois d’août et une 7e vague peu remarquée, les indicateurs repartent à la hausse depuis deux semaines. «La circulation du SARS-CoV-2 s’est accélérée sur tout le territoire métropolitain après une première semaine d’augmentation plus modérée», confirme Santé publique France dans son dernier bilan hebdomadaire, publié jeudi soir. Le spectre d’une huitième vague prend encore de l’épaisseur, toujours dominée par le variant omicron et son descendant BA.5.

C’est un seuil symbolique qui n’avait pas été franchi depuis six semaines: plus d’un million de tests PCR et antigéniques ont été validés entre les 12 et 18 septembre. 1 132 300 plus précisément, selon les statistiques du ministère de la Santé. Et cette hausse du taux de dépistage, particulièrement portée par les moins de 16 ans, s’ajoute à celles de tous les indicateurs virologiques. Le nombre de cas supplémentaires augmente depuis seize jours consécutifs. Jeudi, 38 464 nouveaux cas ont été détectés sur les dernières 24 heures, 15 % de plus qu’une semaine auparavant. Le taux d’incidence a atteint 308 nouveaux cas pour 100 000 habitants le 19 septembre, progressant de plus de 50 % en une semaine.

La pandémie a fait officiellement au moins 6.540.163 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (1.081.708), devant le Brésil (685.5837), l'Inde (528.510) et la Russie (386.757).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Par Majda Benthami
Le 25/09/2022 à 14h39