Covid-19 au Maroc: 26 nouvelles contaminations en 24 heures, un décès et 231 cas actifs

Une soignante porte dans sa main gantée des seringues contenant le sérum du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination anti-Covid-19, dans la ville de Salé, le 5 octobre 2021.

Une soignante porte dans sa main gantée des seringues contenant le sérum du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination anti-Covid-19, dans la ville de Salé, le 5 octobre 2021. . FADEL SENNA / AFP

Un décès, 26 nouveaux cas de contamination et 33 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 9 et 10 septembre 2022, alors que plus de 6,77 millions de personnes ont reçu la troisième dose. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 10/09/2022 à 14h32

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

© Copyright : DRAu Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 15 cas de contamination, aucun décès et 14 guérisons. Le pays totalise 270.522 cas de contamination, dont 6.879 décès et 182.158 guérisons.

En Tunisie, 1.036 cas de contamination, 8 décès et 1.689 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan hebdomadaire disponible. Le pays totalise 1.144.824 cas de contamination, dont 29.238 décès et 1.130.532 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, deux cas de contamination ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 62.775 cas de contamination, dont 993 décès.

La Corée du Nord commencera à vacciner sa population contre le Covid-19 vers le mois de novembre, ont indiqué vendredi les médias d'Etat, après avoir déclaré la victoire du pays sur le virus en août.

Il s'agit de la première annonce officielle d'un programme de vaccination de Pyongyang depuis le début de la pandémie.

«Parallèlement à l'administration responsable du vaccin, nous devons recommander à tous les citoyens de porter un masque à partir de novembre pour protéger leur propre santé», a déclaré le dirigeant Kim Jong Un, selon l'agence officielle Korean Central News Agency (KCNA) de Pyongyang.

Les experts de la santé du pays pensent que les niveaux d'anticorps acquis pendant la vague de Covid confirmée en mai diminueront d'ici octobre, a ajouté Kim Jong Un.

Le rapport de la KCNA ne précise pas la provenance des vaccins.

Deux ans après les faits, la guerre entre le professeur Didier Raoult et les chercheurs parisiens se poursuit devant la justice: le tribunal correctionnel de Marseille a examiné vendredi la plainte en diffamation de l'infectiologue marseillais contre son homologue parisienne Karine Lacombe.

Pour Didier Raoult, présent à la barre vendredi, l'attaque de Karine Lacombe à son encontre en juillet 2020, au micro d'Europe 1, est «insupportable».

La cheffe du service maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, interrogée sur les différences de taux de survie en réanimation entre Paris et Marseille, avancées par Didier Raoult, avait répondu: «Il a des actions en justice pour mensonges devant la commission parlementaire qui sont en cours».

L'infectiologue faisait référence à l'audition du Pr Raoult par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la gestion par le gouvernement de la crise du coronavirus.

A l'issue de cette audition, Martin Hirsch [alors à la tête des Hôpitaux de Paris] avait «envoyé une lettre à l'Assemblée nationale disant que j'avais fait un faux témoignage, mais il n'y a jamais eu de plainte», a rappelé vendredi le Pr Raoult.

«Je considère que c'est grave d'être accusé de faux témoignage devant l'Assemblée nationale, alors que je respecte ce pays», a insisté Didier Raoult à la barre, «on peut me traiter de fou, etc., mais quand j'ai entendu que cette fausse information a été colportée, je me suis dit qu'il fallait arrêter ça».

La pandémie a fait officiellement au moins 6.509.859 morts dans le monde depuis fin décembre 2019.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (1.074.171), devant le Brésil (684.685), l'Inde (528.090) et la Russie (385.069).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Par Majda Benthami
Le 10/09/2022 à 14h32