Covid-19 au Maroc: 2.021 nouvelles contaminations en 24 heures, 6 décès et 16.027 cas actifs

Un adolescent reçoit une dose d'un vaccin anti-Covid-19 au centre de vaccination numérique et intégré "Smart vaccinodrome" de Fès, le 6 novembre 2021. 

Un adolescent reçoit une dose d'un vaccin anti-Covid-19 au centre de vaccination numérique et intégré Smart vaccinodrome de Fès, le 6 novembre 2021.  . MAP

Six décès, 2.021 nouveaux cas de contamination et 2.794 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 14 et 15 juillet 2022. Les cas encore actifs s'élèvent à 16.027, alors que plus de 6,59 millions de personnes ont reçu la troisième dose. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 15/07/2022 à 14h50

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 28 cas de contamination et 19 guérisons. Le pays totalise 266.356 cas de contamination, dont 6.875 décès et 178.747 guérisons.

En Tunisie, 5.477 nouveaux cas de contamination et 2.011 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan hebdomadaire disponible. Le pays totalise 1.052.180 cas de contamination, dont 28.691 décès et 1.032.789 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 97 cas de contamination et 156 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 61.640 cas de contamination au Covid-19, dont 986 décès et 58.986 guérisons.

Les plus hautes autorités espagnoles ont rendu vendredi un nouvel hommage aux près de 109.000 morts du Covid-19 dans le pays, où les hospitalisations ont progressé ces dernières semaines en raison d'une nouvelle vague en train de marquer le pas. La pandémie «a représenté une rupture pour de nombreux Espagnols» ayant perdu leurs proches, a dit le roi Felipe VI lors de ce troisième hommage en moins de trois ans dans la cour du Palais royal de Madrid.

Cette cérémonie s'est tenue en présence du Premier ministre, Pedro Sanchez, de présidents régionaux, de représentants des partis politiques et de proches de personnes décédées du Covid. L'Espagne et en particulier Madrid - où une patinoire avait dû être transformée en morgue pour conserver les corps que les services funéraires n'arrivaient plus à prendre en charge - a payé un lourd tribut à la première vague de la pandémie au printemps 2020. Le pays avait alors été soumis à l'un des confinements les plus stricts au monde.

Le ministère de la Santé du Canada a autorisé jeudi l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Moderna pour les enfants de 6 mois à 5 ans, une première dans le pays pour cette tranche d'âge. Environ 1,7 million d'enfants, parmi les 38 millions d'habitants au Canada, sont désormais admissibles à la vaccination contre le Covid. «Après un examen scientifique rigoureux et indépendant des données probantes, Santé Canada a déterminé que les avantages de ce vaccin pour les enfants de 6 mois à 5 ans l'emportent sur les risques», a précisé le ministère, dans un communiqué.

«Santé Canada a autorisé une série primaire de 2 doses de 25 microgrammes chacune, la deuxième dose devant être administrée 4 semaines après la première. Cela équivaut à la moitié de la dose autorisée pour les enfants de 6 à 11 ans et au quart de la dose autorisée pour les personnes de plus de 12 ans», a-t-il ajouté. Son efficacité était «comparable» à celle observée pour les personnes de 18 à 25 ans durant l'essai clinique.

Les autorités indiennes ont commencé, vendredi, l'administration de doses «de précaution» gratuitement pour toutes les personnes de plus de 18 ans dans les centres gouvernementaux.

Deux mois après avoir déployé la troisième dose de vaccins anti-Covid au profit de la population adulte dans des centres privés, le gouvernement central a annoncé mercredi que ces doses «de précaution» seront désormais disponibles gratuitement pour les plus de 18 ans dans les centres publics à compter de ce vendredi.

La décision du gouvernement intervient quelques jours après que le ministère de la Santé a réduit la durée entre les deuxième et troisième doses de neuf à six mois. Jusqu'à présent, seuls les groupes prioritaires, à savoir les agents de santé, les travailleurs de première ligne et les personnes de plus de 60 ans sont éligibles pour une troisième dose gratuite dans les centres gouvernementaux.

La pandémie a fait officiellement au moins 6.382.270 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (1.048.232), devant le Brésil (674.846), l'Inde (525.604) et la Russie (381.754).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

Par Khalil Ibrahimi
Le 15/07/2022 à 14h50