Covid-19: arrêt des visites pour les détenus des établissements pénitentiaires, à partir de lundi prochain

Siège de la DGAPR à Rabat.
Siège de la DGAPR à Rabat. . DR

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) vient d’annoncer l'arrêt, à partir du lundi 10 janvier 2022 et jusqu’à nouvel ordre, des visites familiales pour les pensionnaires des établissements pénitentiaires afin de préserver la santé des détenus, des fonctionnaires et des visiteurs.

Le 07/01/2022 à 12h52

La Délégation générale de l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a décidé de cesser, à partir du lundi 10 janvier 2022 et jusqu’à nouvel ordre, les visites familiales aux détenus en raison de l'augmentation des cas de contamination au Covid-19.

«Suite à l’évolution de la situation épidémiologique, qui consiste en l’augmentation nette du nombre d'infections au nouveau coronavirus et en la prolifération de nouvelles souches de ce virus, qui sont plus contagieuses, il a été décidé de suspendre, à partir du lundi 10 janvier 2022 et jusqu’à nouvel ordre, les visites familiales au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires», a indiqué en substance la Délégation dans un communiqué diffusé dans la matinée de ce vendredi 7 janvier 2022. 

Une décision qui a pour objectif de «préserver la santé des détenus, des fonctionnaires, des visiteurs et des usagers», souligne ce même communiqué.

Le Maroc est actuellement confronté à une troisième vague de contaminations par le Covid-19. Dans le Royaume, une augmentation exponentielle du nombre de contaminations au virus est actuellement constatée: en moyenne, un peu plus d’une centaine de nouveaux cas quotidiens ont été enregistrés sur une période de sept jours, puis un millier la semaine suivante, et plus de 6.000, au cours de cette semaine qui s'achève.

Hier, jeudi 6 janvier 2022, le Royaume a en effet recensé un total de 6.050 nouveaux cas de contamination au Covid-19, 11 décès et 1.734 guérisons. Ces nouveaux cas ont été principalement enregistrés dans les régions de Casablanca-Settat (3.841, soit 63,48%) et de Rabat-Salé-Kénitra (1.154, soit 19,07%).

Il y a actuellement au Maroc, sur les 24 heures écoulées, 22.457 cas actifs, 83 nouveaux cas jugés sévères ou critiques, pour un total de 241 cas graves, dont 5 patients qui se trouvent actuellement sous intubation. Quant au taux d’occupation des lits de réanimation, il se situe aux alentours de 4,6%.

Par Majda Benthami
Le 07/01/2022 à 12h52