Coronavirus au Maroc: 238 nouvelles contaminations, 3 décès et 3.374 cas encore actifs

Une partie des lots de vaccins d'AstraZeneca réceptionnés par le Maroc.

Une partie des lots de vaccins d'AstraZeneca réceptionnés par le Maroc. . Khadija Sabbar - Le360

238 nouveaux cas de contamination, 3 décès et 513 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, du 12 au 13 mai 2021. Les cas encore actifs s'élèvent à 3.374, alors que 5.994.379 Marocains ont été vaccinés et 4.441.667 ont reçu la seconde dose. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 13/05/2021 à 16h26

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://m.le360.ma/covidmaroc.

© Copyright : DR

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le bilan arrêté sur 24 heures fait état de 207 nouveaux cas de contamination et 5 décès. A ce jour, l’Algérie comptabilise plus de 124.889 cas infectés par le Covid-19 et 3.355 décès.

En Tunisie, 1.105 nouveaux cas de contamination, 81 décès et 1.716 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays totalise 324.103 cas de contamination, dont 11.637 décès et 283.270 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 21 nouveaux cas de contamination, un décès et 31 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 18.745 cas de contamination au Covid-19, dont17.973 guérisons et 457 décès.

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.333.603 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 10H00 GMT.

Plus de 160.364.910 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays et excluent les révisions réalisées a posteriori par des organismes statistiques, comme en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Sur la journée de mercredi, 13.903 nouveaux décès et 746.250 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 4.120 nouveaux morts, le Brésil (2.494) et les Etats-Unis (855).

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 583.685 décès pour 32.814.946 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 428.034 morts et 15.359.397 cas, l'Inde avec 258.317 morts (23.703.665 cas), le Mexique avec 219.590 morts (2.371.483 cas), et le Royaume-Uni avec 127.640 morts (4.441.975 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celle qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 299 décès pour 100.000 habitants, suivie par la République tchèque (279), la Bosnie (273), la Macédoine du Nord (247) et le Monténégro (246).

L'Europe totalisait jeudi à 10H00 GMT 1.101.783 décès pour 51.915.478 cas, l'Amérique latine et les Caraïbes 966.303 décès (30.308.622 cas), les Etats-Unis et le Canada 608.441 décès (34.117.546 cas), l'Asie 394.321 décès (31.148.830 cas), le Moyen-Orient 136.348 décès (8.168.271 cas), l'Afrique 125.338 décès (4.660.742 cas), et l'Océanie 1.069 décès (45.425 cas).

Depuis le début de la pandémie, le nombre de tests réalisés a fortement augmenté et les techniques de dépistage et de traçage se sont améliorées, entraînant une hausse des contaminations déclarées.

Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du total réel de contaminations, une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques restant toujours non détectée.

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d'augmentation sur 24 heures peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Par Khalil Ibrahimi
Le 13/05/2021 à 16h26