ONU: Antonio Guterres appelle à une amélioration des relations entre le Maroc et l’Algérie

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.
Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. . JOHN THYS / POOL / AFP

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a réitéré, une fois de plus, dans son rapport au Conseil de Sécurité sur le Sahara marocain, son appel à une amélioration des relations entre le Maroc et l’Algérie, suite à la décision unilatérale des autorités algériennes de rompre leurs relations diplomatiques avec le Royaume.

Le 06/10/2021 à 08h51

Antonio Guterres a indiqué que «le 24 août 2021, l’Algérie a annoncé la rupture de ses relations avec le Maroc», ajoutant que «le même jour, le ministère marocain des Affaires étrangères a publié un communiqué, prenant note de la décision unilatérale des autorités algériennes, de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, et regrettant cette décision complétement injustifiée».

A cet égard, le Secrétaire général des Nations Unies fait part, dans son rapport, de «sa préoccupation quant à la détérioration des relations entre le Maroc et l’Algérie», ce qui risque d’avoir un impact sur le processus politique visant le règlement du différend régional autour du Sahara marocain.

Dans ce cadre, Guterres a «encouragé les deux pays voisins à trouver une voie en avant pour réparer leurs relations, y compris en soutien à la coopération régionale, la paix et la sécurité dans la région», une position que le Maroc a toujours prônée, face à l’approche belliqueuse des autorités algériennes qui refusent aussi bien la main tendue du Maroc que toute médiation.

Il y a lieu de rappeler que le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU avait commenté cette décision unilatérale de l’Algérie à deux reprises, en encourageant les deux pays voisins à résoudre leurs différences par la voie du dialogue.

Le 06/10/2021 à 08h51

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800