Nouvel An amazigh: des parlementaires interpellent le gouvernement Akhannouch

DR

Revue de presseKiosque360. Les députés du PPS ont, dans une question écrite, appelé le gouvernement à décréter le nouvel an amazigh jour férié, chômé et payé. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Le 23/12/2021 à 22h24

Le groupe parlementaire du PPS a adressé une question écrite au gouvernement lui demandant de prendre en considération l’appel des associations amazighes pour la reconnaissance du nouvel an amazigh comme jour férié national. Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du vendredi 24 décembre, que les députés soulignent que la réponse à cette requête ne doit pas être instrumentalisée politiquement ou idéologiquement. Il faut, ajoutent-ils, protéger l’héritage culturel amazigh, le développer et valoriser ses traditions qui sont profondément enracinées dans l’histoire.

La parlementaire du PPS Khadija Arouhal s’est interrogée sur la nature des mesures qui seront prises pour décréter le nouvel an amazigh, qui coïncide avec le 13 janvier de chaque année, comme jour férié, chômé et payé. Cette revendication, ajoute-t-elle, est légitime puisque la constitution reconnait l’amazighité comme une composante de l’identité nationale. Encore, faut-il ajouter, que cette reconnaissance a été suivie par l’adoption de la loi organique fixant les étapes de la mise en œuvre du caractère officiel de l’amazighité et les moyens de l’intégrer dans le domaine de l’enseignement et dans la vie publique, précise la parlementaire du PPS.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte que le nouvel an amazigh est devenu une fête populaire pleine de dimensions symboliques que les associations célèbrent au Maroc et à l’étranger. Il est donc devenu impératif que le nouvel an amazigh soit décrété comme jour férié, comme il est d’usage dans les calendriers grégorien et hégirien. D’autant que la célébration du nouvel an amazigh est devenu une revendication populaire qui émane de tout le territoire national.

La société civile a, d’ailleurs, largement contribué à l’enrichissement et à la modernisation de cette fête. Il faut rappeler que le calendrier amazigh est considéré comme l’un des plus anciens calendriers de l’histoire de l’humanité. Les historiens des peuples de la mer méditerranéenne ont attesté que c’est ce calendrier qui a daté la victoire du roi amazigh Chichong sur le roi des Pharaons Ramsès III.

Par Hassan Benadad
Le 23/12/2021 à 22h24

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800