Habib El Malki réconcilie le PAM et l'USFP

Habib El Malki, président de la Chambre des représentants.
Habib El Malki, président de la Chambre des représentants. . DR

Revue de presseKiosque360. Les relations entre l’USFP et le PAM ont retrouvé une certaine chaleur. Le vote des députés du Tracteur en faveur de Habib El Malki, pour le poste de président de la première Chambre, y est pour beaucoup.

Le 19/01/2017 à 01h45

Il a fallu que les députés du Parti authenticité et modernité (PAM) votent Habib El Malki, désormais président de la Chambre des députés, pour que les relations entre le Tracteur et l’Union socialiste des forces populaires (USFP) reprennent enfin, après une prériode de tensions, dans la sérénité. Ainsi, rapporte le quotidien Assabah dans son numéro de ce jeudi 19 janvier, le PAM a saisi l’occasion de la candidature unique d’El Malki pour consolider sa coopération et sa coordination avec l’USFP. Membre du bureau politique du PAM, Mhamed Loqmani explique, dans une déclaration accordée au quotidien, que le soutien de son parti à El Malki s'explique par la nécessité de s’aligner aux côtés des partis modernistes et démocratiques, dans le but de sauvegarder les acquis institutionnels et constitutionnels. Pour sa part, le dirigeant du PAM, Ilyas El Omari, a affirmé que l’élection du président de la première Chambre ne saurait être entachée de polémiques et surenchères partisanes. Pour lui, le vote des députés de son parti en faveur d’El Malki relève, de même, d'une volonté de mettre en œuvre les termes de la constitution, notamment ceux afférents à la séparation entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif, rapporte le journal.

Par Mustapha Nouri
Le 19/01/2017 à 01h45