Armement: le Maroc, huitième client de l’Espagne

Après sept années de déclin, les dépenses militaires du pays étaient reparties à la hausse en 2018.
Après sept années de déclin, les dépenses militaires du pays étaient reparties à la hausse en 2018. . DR

Revue de presseKiosque360. Après l'acquisition par le Maroc de missiles US antichars pour un montant de 108 millions de dollars, un rapport du ministère espagnol du Commerce révèle que le royaume s’est également largement approvisionné auprès de son voisin ibérique en matière d’armement.

Le 15/12/2016 à 21h09

Les commandes du Maroc en armement ont atteint 221 millions de dirhams durant la première moitié de cette année 2016. C’est ce que vient de révéler un rapport du ministère espagnol du Commerce, qui classe le Maroc au huitième rang des clients de la péninsule ibérique, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce vendredi 16 décembre.

Ainsi, le Maroc reste un fidèle client de l’Espagne en ayant acquis des missiles US antichars pour une enveloppe budgétaire de pas moins de 108 millions de dollars.Avec 221 millions de dirhams pour les commandes d’armement espagnol, le Maroc arrive en huitième position après Oman (1960 millions de dirhams), l’Egypte (1380 millions de dirhams), la Malaisie (1350 millions de dirhams), l’Arabie Saoudite (693 millions de dirhams), l'Ouzbékistan (490 millions de dirhams), la Turquie (410 millions de dirhams) et la Chine (250 millions de dirhams) et avant le Kazakhstan (180 millions de dirhams) et Bahreïn (120 millions de dirhams).

Durant le premier semestre de l’année 2015, le Maroc avait passé des commandes auprès de son voisin ibérique pour une enveloppe budgétaire de pas moins de 400 millions de dirhams pour se placer en neuvième position des clients de l’Espagne, alors qu’avec seulement 221 millions de dirhams en 2016, il est classé au huitième range.C’est dire que les commandes en matière d’armement ont dégringolé durant le premier semestre de cette année, comparativement à la même période de 2015.

Par Mohamed Younsi
Le 15/12/2016 à 21h09