Gabon: le traitement bancal des médias français

Jean-Ping et Ali Bongo.
Jean-Ping et Ali Bongo. . DR

Les médias français s'intéressent beaucoup à l'élection présidentielle gabonaise. Leur camp est cependant choisi. Leur message est clair: "Jean Ping est un saint à qui on a volé la victoire". Ce que fait Ping doit être montré sous son plus beau jour. Ali Bongo a, quant à lui, le rôle du monstre.

Le 11/09/2016 à 12h11