France: une femme agressée dans un train pour une tenue "inadaptée" en période de Ramadan

Gare de Dijon (centre-est de la France).
Gare de Dijon (centre-est de la France). . DR

Deux jeunes Afghans, demandeurs d’asile, sont soupçonnés d’avoir violenté une femme, jugeant son décolleté inadapté en période de ramadan. Ils ont été arrêtés mercredi 23 mai à Dijon et seront jugés en octobre.

Le 28/05/2018 à 22h45

Les faits remontent à mercredi 23 mai, quand deux Afghans, demandeurs d'asile, ont interpellé dans un TER en provenance de Paris une femme pour lui reprocher sa tenue vestimentaire jugée "inadaptée" en période de Ramadan. Selon le quotidien Ouest-France, les deux hommes ne se seraient pas arrêtés à ce stade, poussant l'outrecuidance jusqu'à demander à la victime, une Dijonnaise d'origine égyptyenne, de "décroiser ses jambes" en la confondant d'insultes.

L'intervention des contrôleurs n'aurait pas suffi à réfréner le zèle des deux "tuteurs" autoproclamés. Ils n'ont pas trouvé d'autre recours que d'appeler la police intervenue, finalement, au niveau de la gare de Dijon (centre-est), où ils ont interpellé les deux éléments de "la police des moeurs"!

Ces derniers seront jugés en octobre prochain.

Par Ziad Alami
Le 28/05/2018 à 22h45