Interview. Mohamed Kettani: "Barclays Egypt sera l'un des principaux contributeurs aux résultats du Groupe"

Mohamed Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank.
Mohamed Kettani, PDG du groupe Attijariwafa bank. . DR

Dans une interview exclusive avec Le360, Mohamed Kettani, Président directeur général d'Attijariwafa bank, explique pourquoi le Groupe a décidé d'investir en Egypte où le contexte économique est difficile, mais aussi ce que compte faire sa banque de sa nouvelle filiale, Barclays Egypt.

Le 06/10/2016 à 13h06

C’est sans auncun doute la transaction de la semaine dans le milieu financier! Attijariwafa bank a conclu un accord avec Barclays pour reprendre sa filiale égyptienne. Le360 a approché Mohamed Kettani, PDG du grGroupe Attijariwafa bank pour connaître les tenants et aboutissants de ce deal.

Malgré un contexte économique difficile en Egypte, Attijariwafa bank n’a pourtant pas hésité d'y investir. Comment peut-on expliquer votre intérêt pour ce marché et pourquoi votre choix s’est-il porté sur Barclays Bank Egypt ?

C’est grâce à ce contexte économique difficile que nous avons pu saisir une bonne opportunité pour acquérir une banque de qualité en Egypte.

La stratégie de développement régional d'Attijariawafa bank a pour principaux objectifs de s'implanter dans des pays à très fort potentiel de croissance économique et bancaire sur le moyen et le long terme. Des pays qui disposent d'avantages compétitifs pour y créer de la valeur.

L'Egypte s'inscrit parfaitement dans ces objectifs et recèle un potentiel significatif de croissance. Son économie est diversifiée et de taille importante. Sa population est estimée à 90 millions d'habitants, jeune et urbaine mais faiblement bancarisée. Son secteur bancaire est sain, rentable et présente des opportunités (à titre illustratif, les encours de crédits à l'économie représentent 30% du PIB contre 80% au Maroc‎).

De plus, nous pensons que le savoir-faire du Groupe Attijariwafa bank en matière de bancarisation, de banque de détail de masse, de financement des particuliers, des professionnels, des PME et TPE, de banque de financement et d'investissement dans des environnements de faible bancarisation, sera décisif pour capter ce potentiel de croissance dans les années à venir.

Actuellement, le pays connaît une situation économique difficile avec un ralentissement de la croissance économique, des niveaux élevés d'inflation et de déficit budgétaire, ainsi qu'une pression sur les réserves de change. Cependant, nous considérons que les réformes engagées par le gouvernement et soutenues par les institutions multilatérales et les pays alliés de l'Egypte sont crédibles et complètes. Elles permettront de redresser la situation et de capturer progressivement le potentiel économique très important de l'Egypte.

Le choix de Barclays Bank Egypt s'explique par son positionnement et sa taille adaptés au projet industriel qu'ambitionne de déployer Attijariwafa bank en Egypte, la qualité de ses actifs et, surtout, celle de ses ressources humaines.

- Il y avait une forte concurrence pour le rachat de Barclays Bank Egypt. Qu’est-ce qui a joué en faveur d’Attijariwafa bank ?

Effectivement, il y a eu une forte concurrence compte tenu de l'attractivité de ce marché stratégique pour de nombreux investisseurs financiers et opérateurs bancaires internationaux.

Par ailleurs, Barclays Bank Egypt est une banque disposant de plusieurs atouts : un positionnement de banque universelle, un management talentueux, des actifs de grande qualité et une gestion rigoureuse aux normes.

L’offre d’Attijariwafa bank a été très favorablement accueillie par les autorités égyptiennes, par le management et par les collaborateurs de Barclays Bank Egypt. Ils y voient une opportunité d’apporter à Barclays Bank Egypt et au secteur bancaire égyptien la longue expérience et l’expertise du Groupe en matière de banque des migrants, de bancarisation de la clientèle de détail, de financement des PME et TPE.

Peut-on avoir une idée sur le projet de développement que vous prévoyez pour cette nouvelle filiale, une fois les autorisations réglementaires obtenues?

Pour la banque de détail, la stratégie est de capitaliser sur la longue expérience et la grande expertise du Groupe dans les environnements de faible bancarisation et d'adapter les modèles de conquête, d'équipement et de financement de la clientèle de détail (particuliers, professionnels, PME/TPE) à l’environnement égyptien et déployer des lignes métiers peu ou pas présentes : crédit à la consommation, immigrant banking…

Pour ce qui est de la banque de financement et d’investissement, il est prévu d'apporter aux corporates locaux et régionaux toute l’expertise du Groupe en matière de project finance, de conseil, de trade finance, de banque transactionnelle, de produits de risk management (activités de marché). Ces derniers pourront aussi bénéficier du réseau africain d’Attijariwafa bank.

De manière générale, nous envisageons de capitaliser sur le positionnement géographique unique de l’Egypte comme porte d’entrée au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est et de contribuer à une intégration économique de ces régions avec les pays dans lesquels le groupe est déjà présent.

A l'heure actuelle il n'existe aucun opérateur bancaire qui soit à la fois présent au Maroc ou en Afrique de l'Ouest /Centrale et en Egypte. Ce qui nous donne un avantage concurrentiel certain ‎à l'échelle du continent.

Un plan stratégique complet sera bien entendu élaboré et décliné dès la prise de contrôle effective, en travaillant en étroite collaboration avec l'équipe de la Direction actuelle de Barclays Bank Egypt.

Peut-on connaître le montant de la transaction et son montage financier?

A ce stade nous avons signé un accord définitif avec Barclays PLC qui est soumis aux autorisations réglementaires. La réalisation effective de la transaction est prévue d'ici la fin de l'année, sous réserve d'obtention de ces accords. Le plan de financem‎ent est complètement ficelé et sera annoncé et exécuté dans les prochaines semaines.

Quels seront les impacts de la consolidation de Barclays Bank Egypt sur le Groupe Attijariwafa bank?

La contribution de Barclays Bank Egypt aux comptes consolidés sera importante et en fera l’un des principaux contributeurs au niveau du Groupe. Les principaux indicateurs de Barclays Bank Egypt sont au cours de change courant : un total bilan de 22,4 milliards de dirhams, un PNB de 1,7 milliard de dirhams et un résultat net de 673 millions de dirhams. Ces chiffres représentent des contributions proforma 2015 de 5% au total bilan consolidé du Groupe Attijariwafa bank, 8% au PNB consolidé et 13% au RNPG.

Par Younès Tantaoui
Le 06/10/2016 à 13h06