Un dangereux réseau exploite les ports du Nord pour le trafic de drogue et le blanchiment d’argent

DR

Revue de presseKiosque360. Un dangereux réseau de trafic de drogue, à partir des ports du Nord, a été démantelé par les services sécuritaires de Tétouan. L’enquête se poursuit sous la supervision du parquet général compétent. Les détails dans cette revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

Le 05/09/2022 à 20h44

La brigade nationale relevant de la gendarmerie royale vient de boucler son enquête, sous la supervision du parquet général compétent, sur l’affaire de l’exploitation des activités touristiques et de loisirs au large de Tétouan pour le trafic de drogue et le blanchiment d’argent. Cette affaire est liée à l’arrestation d’un célèbre entrepreneur spécialisé dans l'organisation des activités nautiques et la location de matériel et équipements, tels que les bateaux de plaisance, les jet-skis et les yachts, qui exigent des autorisations des autorités compétentes. Huit individus ont été auditionnés, dimanche dernier, dans le cadre des investigations menées dans le cadre de cette affaire, rapporte le quotidien Al Akhbar dans son édition du mardi 6 septembre. Dans le cadre de cette enquête, précisent les sources du quotidien, des agents de sécurité ont été auditionnés par les éléments de la gendarmerie royale. L’enquête porte également sur les mouvements suspects enregistrés par les caméras de surveillance des ports du Nord et les autres données découvertes après l’expertise effectuée sur les téléphones portables des mis en cause. D’après les mêmes sources, les investigations menées par les gendarmes les conduiront à élargir «l’enquête à l’utilisation des autorisations de l’exploitation du domaine maritime pour le trafic international de drogue et d’autres activités criminelles». Dans le même sillage, poursuit le quotidien, les services sécuritaires ont mis en échec, vendredi dernier, une tentative de trafic de drogue au port de plaisance de Marina Smir. Le suspect, âgé de 63 ans et de nationalité espagnole, a été interpellé au moment où il tentait de quitter les lieux, au large de Tétouan, à bord d'un yacht en direction de l’autre rive. Après son arrestation, les services sécuritaires ont saisi 90 kilogrammes de drogue à bord du yacht. Et dans son appartement, dans le complexe touristique de Marina Smir, ils ont trouvé plusieurs boîtes de conserve vides et des machines utilisées pour emballer la drogue en vue des contrôles aux postes frontaliers. Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête qui se poursuit afin de tirer au clair toutes ces affaires liées au trafic de drogue.

Par Mohamed Younsi
Le 05/09/2022 à 20h44

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800