Suicide d'un détenu à la prison centrale de Kénitra

Dessin Mohamed ELKHO-Le360

L'administration de la prison centrale de Kénitra indique que le prisonnier "M.C", condamné à 19 ans et six mois de prison dans des affaires d'extrémisme et de terrorisme, s'est suicidé, dans la nuit de jeudi 16 au vendredi 17 février.

Le 17/02/2017 à 16h58

Le prisonnier s'est servi d'un fil tressé qu'il a noué autour de son cou et accroché à la fenêtre d'une chambre de l'infirmerie de l'établissement où il était admis, précise la même source

Le défunt souffrait d'une maladie psychiatrique sous formes d’hallucinations, comme le confirment plusieurs rapports médicaux sur son état de santé, indique la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion dans un communiqué, précisant que l'homme était soumis à un suivi médical régulier à l'hôpital universitaire psychiatrique Arrazi de Salé, sachant qu'il refusait de prendre les médicaments qui lui avaient été prescrits par l'équipe médicale.

Sa famille a été informée de son suicide, de même que les autorités judiciaires compétentes conformément aux dispositions de la loi en vigueur, relève la même source.

Le 17/02/2017 à 16h58

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800