Sécheresse: «zemzem» interdit à Casablanca

DR

Revue de presseKiosque360. A Casablanca, les autorités n’y vont pas de main morte. S’il faut préserver l’eau dans ce contexte hydrique difficile, cela passera aussi par l’interdiction de certains rituels vieux de plusieurs décennies, comme «zemzem». Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath.

Le 08/08/2022 à 06h36

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800