Officiel. Au Maroc, la prière de l'Aïd al-Adha ne sera pas accomplie dans les moussalas et les mosquées

Des fidèles se dirigent vers la mosquée Hassan II, à Casablanca. 
Des fidèles se dirigent vers la mosquée Hassan II, à Casablanca.  . DR

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé, jeudi 15 juillet 2021, qu'il a été décidé, dans le cadre des mesures préventives face à la pandémie, de ne pas accomplir la prière de l'Aïd al-Adha aussi bien dans les moussalas que dans les mosquées, en raison de l’affluence observée à cette occasion.

Le 15/07/2021 à 15h37

Tout en précisant que les mosquées restent ouvertes pour l’accomplissement des cinq prières et de la prière du vendredi, le ministère souligne dans un communiqué que cette mesure relative à la prière de l'Aïd al-Adha est une sounna qui peut être accomplie à domicile.

Cette décision a pour finalité de préserver la santé physique, ajoute la même source, implorant le Très-Haut que les prochaines fêtes soient comblées de la joie de se rendre aux mosquées pour accomplir la prière de l'Aïd.

"Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion" et "Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous". Véridique est la parole de Dieu.

Le 15/07/2021 à 15h37