Société

Les taximen saisissent l’ANRT pour interdire les applications Careem et Uber

Revue de presseKiosque360. Les chauffeurs de taxis ne lâchent pas prise et poursuivent la guerre contre Uber et Careem. Ils ont, ainsi, saisi l’ANRT pour demander l’interdiction de ces deux applications. Les détails.

Par Zineb El Ouilani
Le 03/04/2017 à 23h14
uber
DR