Guelmim: une météorite échouée sur la Plage Blanche fait sensation

Une météorite (Photo d'illustration).
Une météorite (Photo d'illustration). . DR

Revue de presseKiosque360. Des météorites auraient survolé le ciel de la région de Guelmim-Oued Noun, plus particulièrement de la Plage Blanche, avant de s'échouer. Les chasseurs de trésors affluent dans la zone, rapporte le quotidien Al Akhbar, dont est tirée cette revue de presse.

Le 17/08/2022 à 21h47

Le ciel de la région de Guelmim-Oued Noun a été traversé, dans la nuit de samedi à dimanche, par des météorites qui se sont ensuite échouées sur la Plage Blanche. L’information a circulé, dimanche, comme une traînée de poudre dans toute la région, provoquant une affluence sur les lieux de chasseurs de trésors venus s'emparer des morceaux de météorites, qui coûtent extrêmement cher.

Des centaines de personnes, dont certaines à bord de véhicules tout terrain (4x4), ratissaient toute la zone dans l’espoir de trouver des vestiges de ces météorites, ont indiqué des témoins oculaires au quotidien Al Akhbar qui rapporte l’information dans son édition du jeudi 18 août.

Mais, semble-t-il, ces météorites, qui ont éclairé la zone lors de leur passage, seraient tombées dans la mer, très loin de la plage. Des témoins ajoutent que la traînée lumineuse et les boules de feu brillantes qui ont envahi le ciel n’ont pas été suivies d'explosions. La même source précise «qu'aucune explosion n'a été signalée dans la zone de la Plage Blanche et ses environs». De même, poursuit le quotidien, «aucun débris de cette roche extraterrestre n’a été trouvé par les personnes qui ratissaient les différentes zones de cette plage». Mais les chasseurs de trésors ne perdent pas espoir et continuent leur recherche afin de dénicher des morceaux de météores, très chers au regard de leur valeur scientifique.

En 2011, rappelle le quotidien, de nombreux fragments ont été trouvés après la chute de la météorite de Tissint, dans la province de Tata. A cette époque, ajoutent les sources d’Al Akhbar, «le gramme de débris de cette roche a atteint pus de 5.000 dirhams». 

Par Mohamed Younsi
Le 17/08/2022 à 21h47