Covid-19 au Maroc: 70 décès, 4.310 nouvelles contaminations et 49.453 cas actifs

Une soignante administre une dose du vaccin Sinopharm contre le Covid-19 dans le vaccinodrome intelligent d'Errahma, dans la banlieue de Casablanca, le 9 août 2021.

Une soignante administre une dose du vaccin Sinopharm contre le Covid-19 dans le vaccinodrome intelligent d'Errahma, dans la banlieue de Casablanca, le 9 août 2021. . FADEL SENNA / AFP

70 décès, 4.310 nouveaux cas de contamination et 70 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 3 et 4 septembre 2021. Les cas encore actifs s'élèvent à 49.453, alors que plus de 15,52 millions de personnes ont déjà reçu la seconde dose du vaccin. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 04/09/2021 à 15h48

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

© Copyright : DR

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 393 nouveaux cas infectés par la Covid-19 et 34 décès et 317 guérisons. Le pays totalise 197.308 cas de contamination, dont 5.373 décès, et 134.391 guérisons.

En Tunisie, 1.976 nouveaux cas de contamination, 63 décès et 5.537 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays totalise 670.027 cas de contamination, dont 23.710 décès et 627.890 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 120 nouveaux cas de contamination, 6 décès et 171 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 33.989 cas de contamination au Covid-19, dont 31.178 guérisons et 730 décès.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.539.397 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde avec 645.159 décès, devant le Brésil (582.670), l'Inde (439.895), le Mexique (261.496) et le Pérou (198.364).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

Au Royaume-Uni, le comité supervisant la vaccination anti-Covid-19 a annoncé ne pas l'étendre aux enfants en bonne santé âgés de 12 à 15 ans, à contre-courant de nombreux pays occidentaux et malgré les inquiétudes liées à la rentrée scolaire.

Après la publication de cette recommandation, le ministre de la Santé Sajid Javid a déclaré qu'il demanderait l'avis des autorités médicales des quatre nations constitutives du Royaume-Uni "avant de prendre rapidement une décision".

A Londres, des policiers ont été blessés vendredi lors d'altercations avec des manifestants anti-vaccin survenues au moment où le gouvernement doit décider s'il étend la vaccination anti-Covid-19 aux 12-15 ans.

Aux Etats-Unis, selon de premières données publiées vendredi par les autorités sanitaires américaines, le variant Delta ne provoque pas de cas plus graves du Covid-19 chez les enfants et adolescents par rapport aux autres variants, alors que l'inquiétude sur les conséquences du variant Delta chez les plus jeunes monte depuis plusieurs semaines aux Etats-Unis, face à un nombre croissant d'enfants hospitalisés.

A Cuba, une campagne nationale de vaccination contre le coronavirus a été lancée pour les enfants et le adolescents âgés de 2 à 18 ans, une condition fixée par le gouvernement communiste avant de rouvrir les écoles.

Si d'autres pays comme la Chine et le Venezuela ont annoncé leur intention de vacciner aussi les enfants, Cuba, confronté à une hausse de cas qui fait tanguer son système sanitaire, est le premier à le faire.

Le Royaume-Uni va par ailleurs envoyer quatre millions de doses de vaccins à l'Australie, a annoncé le Premier ministre australien Scott Morrison au moment où son pays peine à endiguer une vague de Covid-19. Ces "quatre millions de doses d'espoir" seront convoyées à partir de samedi, puis dans les semaines à venir.

Par Khalil Ibrahimi
Le 04/09/2021 à 15h48