Covid-19 au Maroc: 6 décès en 24 heures, 475 nouvelles contaminations et 2.243 cas actifs

Un agent de santé marocain prépare une dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination Covid-19, dans la ville de Salé, le 5 octobre 2021.

Un agent de santé marocain prépare une dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination Covid-19, dans la ville de Salé, le 5 octobre 2021. . FADEL SENNA / AFP

6 décès, 475 nouveaux cas de contamination et 173 guérisons ont été confirmés dans le Royaume, les 22 et 23 décembre 2021. Les cas encore actifs s'élèvent à 2.243, alors que plus de 22,8 millions de personnes sont complètement vaccinées. Le suivi de la pandémie, en chiffres.

Le 23/12/2021 à 15h14

Nouveaux cas de contamination, rémissions, nombre de dépistages effectués, vaccinations, etc. Pour en savoir plus sur l'évolution du coronavirus au Maroc, cliquez sur ce lien: https://covid.le360.ma.

Au Maghreb, l'Algérie ne communique pas le nombre de tests de dépistage, ce qui laisse penser que le nombre de contaminations est bien supérieur aux chiffres officiels. Le dernier bilan arrêté fait état de 285 nouveaux cas infectés par le Covid-19, 7 décès et 196 guérisons. Le pays totalise 215.430 cas de contamination, dont 6.205 décès et 148.217 guérisons.

En Tunisie, 347 nouveaux cas de contamination, 6 décès et 147 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays totalise 721.797 cas de contamination, dont 25.491 décès et 694.517 guérisons depuis mars 2020.

En Mauritanie, 57 nouveaux cas de contaminations, 2 décès et 33 guérisons ont été enregistrés, selon le dernier bilan disponible. Le pays comptabilise 40.239 cas de contamination au Covid-19, dont 38.858 guérisons et 859 décès.

Les autorités chinoises ont déclaré jeudi être prêtes à faire face à des foyers épidémiques lors de Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février 2022), avec des hôpitaux désignés où envoyer les athlètes testés positifs.

La Chine, qui suit depuis le milieu de l'année dernière une stratégie «zéro Covid» - restrictions strictes aux frontières, confinements localisés, longues quarantaines et traçage - réussit officiellement à maintenir des taux d'infection à un niveau très faible.

Les 13 millions d'habitants de la ville de Xi'an, dans le nord de la Chine, ont débuté jeudi un confinement à domicile, les autorités voulant contenir un foyer épidémique apparu à seulement six semaines des JO.

Après l'Espagne, qui a rétabli jeudi le port du masque obligatoire à l'extérieur, la Grèce a annoncé que le port du masque serait obligatoire en intérieur comme à l'extérieur pendant les fêtes de fin d'année.

L'Espagne, l'une des championnes mondiales de la vaccination, avait enregistré mercredi un nouveau record de cas en 24 heures.

En France, le président Emmanuel Macron a de nouveau appelé les Français à pratiquer des tests ou auto-tests avant les fêtes.

Le nombre de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie a dépassé les 100 millions sur l'ensemble du continent américain, selon l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS). Plus de la moitié (51 millions) a été signalée aux Etats-Unis et 22 millions au Brésil.

Selon l'OPS, la majorité des pays sur le continent américain auront atteint ou dépassé, d'ici la fin de l'année, l'objectif fixé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de 40% de la population éligible vaccinée. Mais certains pays comme Haïti, le Guatemala ou la Jamaïque ne devraient pas y parvenir.

Le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca affirme ce jeudi qu'une troisième dose de son vaccin contre le Covid-19 augmente «significativement» le niveau d'anticorps contre le variant Omicron, citant une étude clinique.

Le géant anglo-suédois annonce parallèlement que son cocktail d'anticorps à longue action Evusheld pour la prévention du Covid-19 «garde son activité de neutralisation contre le variant Omicron», d'après deux études.

Plusieurs études récentes, faites en laboratoire, montrent que le taux d'anticorps baisse face à Omicron chez des vaccinés avec Pfizer-BioNTech, Moderna, et plus encore avec AstraZeneca ou le vaccin chinois Sinovac.

Pfizer-BioNTech et Moderna ont également annoncé récemment qu'une dose de rappel semblait relancer nettement l'immunité par anticorps, mais les données manquent pour savoir combien de temps dure cette protection.

La pandémie a fait au moins 5.376.527 morts dans le monde depuis fin 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 11h00 GMT.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts depuis janvier 2020 sont les Etats-Unis (812.069), le Brésil (618.091), l'Inde (478.759) et la Russie (301.271). Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

Par Nisrine Zaoui
Le 23/12/2021 à 15h14