A Agadir, des chiens errants tuent une fille âgée de cinq ans

Des chiens errants.
Des chiens errants. . DR

Revue de presseKiosque360. Suite à des attaques de chiens errants, une fillette âgée de cinq ans a succombé à ses blessures, provoquant l’émoi et la colère des habitants de la ville d’Agadir. Cet article est une revue de presse des quotidiens Al Ahdath Al Maghribia et Al Akhbar.

Le 26/09/2022 à 22h22

Dans la commune de Drarga située à Agadir, des chiens féroces ont attaqué une fillette âgée de cinq ans, qui a succombé à ses blessures. La scène, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, a suscité la colère des internautes, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 27 septembre.

Selon le quotidien arabophone, la scène horrible filmée et diffusée sur la toile a provoqué l’ire des internautes. Choqués et remontés, ces derniers ont unanimement déploré le fait que la fillette, âgée à peine de cinq ans, se retrouve comme une proie facile pour des chiens errants dans ce quartier périphérique de la ville d’Agadir.

La victime, atteinte d’autisme, était portée disparue depuis le 13 septembre lorsqu’elle avait quitté le domicile familial, situé à Ait Baha, dans la zone Tamaait. Alors que tous les habitants du douar étaient engagés à la retrouver, craignant le scénario d’un enlèvement, il s’est avéré ensuite que la fillette a été attaquée par des chiens errants.

Retrouvée dans un quartier situé à la frontière entre la commune de Drarga et Oulad Dahou, la fillette a été transférée à l'hôpital régional Hassan II ou elle a rendu son dernier souffle en présence des autorités locales et des éléments de la Gendarmerie royale, rapportent les sources du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Ce drame a changé la vie de plusieurs parents dans la commune de Drarga. Craignant pourleurs enfants, plusieurs pères et mères ont tenu, depuis ce jour-là et malgré leurs contraintes professionnelles, à les accompagner à l’école et les chercher à la fin des cours, munis de bâtons en prévision d’une apparition soudaine des chiens errants, constate le quotidien.

Le Conseil communal de la ville d’Agadir a décidé de créer un centre pour héberger les chiens errants, rapporte de son côté le quotidien Al Akhbar dans sa livraison du 27 septembre. Doté d’un budget de 26 millions de dirhams, ce centre devrait être dédié à l'hébergement, la stérilisation et la vaccination des chiens et chats errants.

Par Khalil Rachdi
Le 26/09/2022 à 22h22