2.000 tonnes d’aliments impropres à la consommation détruits par l’ONSSA

DR

Revue de presseKiosque360. Les services de l’ONSSA ont transmis au parquet 393 dossiers pour jugement, durant les trois derniers mois, après avoir contrôlé près de trois millions de tonnes de produits alimentaires.

Le 14/10/2018 à 21h41

Près de deux milles tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation auraient pu se retrouver dans nos assiettes si ce n’est la vigilance des services de l’ONSSA.

Ainsi, un total de 1.849 tonnes de ces produits a été saisi et détruit au cours du 3e trimestre de l'année en cours au niveau du marché local, rapporte le quotidien Al Massae citant l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) dans son édition du lundi 15 octobre.

Les contrôles des produits alimentaires effectués par les services de l'ONSSA, qui relève du ministère de l’Agriculture, ont concerné 2.882.385 de tonnes de divers produits, souligne le journal citant un communiqué de l'Office. C’est ainsi, note Al Massae, qu’au niveau du marché local, les inspecteurs de l'ONSSA ont réalisé 15.506 visites de contrôle sur le terrain, dont 3.707 en commissions provinciales et préfectorales. Ces investigations ont également abouti au contrôle de 380.061 tonnes de produits alimentaires et à la transmission au Parquet de 393 dossiers pour jugement, a précisé Al Massae, citant la même source.

En outre, et au niveau de l’importation, ce sont quelque 1.947.103 tonnes de produits alimentaires qui ont été contrôlés. A l'issue de cette opération, 5.909 certificats d’admission ont été délivrés et 1.010 tonnes de produits ont été refoulées parce qu’ils ont été jugés non-conformité aux normes réglementaires en vigueur.

En revanche, à l’exportation, près de 555.220 tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées et ont abouti à la délivrance de 14.634 certificats sanitaires et phytosanitaires. Les services de l’ONSSA ont délivré au cours de ce trimestre 228 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires, poursuit le journal toujours en citant le communiqué de presse de l’ONSSA.

Ces services ont également réalisé 611 visites de suivi pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires, effectué 553 visites d’inspections lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires, procédé à la suspension de l’agrément ou autorisation sanitaire de 12 établissements, et au retrait de l’agrément ou autorisation sanitaire à 17 établissements.

Par ailleurs, conclut le journal, ces interventions de l’ONSSA s’inscrivent dans le cadre de ses missions et de son programme préventif, et conformément aux dispositions de la loi 28.07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires.

Par Amyne Asmlal
Le 14/10/2018 à 21h41

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800