Quand Lady Diana voulait se convertir à l’islam par amour

Lady Di et Hasnat Khan
Lady Di et Hasnat Khan . DR

Les histoires de cœur de Lady Di se suivaient mais ne se ressemblaient pas. Celle à qui l’on a prêté de nombreuses histoires de cœur était tombée follement amoureuse d’un certain Hasnat Khan, pour l’amour duquel elle avait pour projet de se convertir à l’islam.

Le 18/10/2019 à 14h47

Après son divorce avec le Prince Charles, père de ses feux fils Harry et William, Lady Di, qui n’a jamais aussi bien porté son surnom de «princesse des cœurs», a vécu une vie amoureuse des plus trépidentes.

Parmi les conquêtes qu’on lui prête, l’une d’elle a particulièrement marqué la princesse. Quelques mois après son divorce, celle-ci tombe éperdument amoureuse de Hasnat Khan, un éminent chirurgien cardiologue d’origine pakistanaise.

Pendant deux ans, les deux amants vont vivre une belle histoire d’amour, suite à quoi la princesse Diana révélait dans une interview à Vanity Fair être prête à tout quitter au Royaume Uni pour refaire sa vie à ses côtés, faire un enfant et… se convertir à l’islam.

Entre 1996 et 1997, Lady Di multipliera les visites officielles au Pakistan, pour y mettre en œuvre des projets caritatifs mais pas que… Elle profite également de ces voyages pour tenter de se faire accepter par la famille Khan et leur faire approuver l’idée de leur mariage.

Malheureusement, les jugements des autres auront raison de leur idylle. Diana, ne sera jamais acceptée par la famille de celui qu’elle voulait épouser, et celui-ci n’acceptera jamais de vivre leur relation au grand jour, en raison de l’acharnement médiatique qu’il redoutait par-dessus tout.

Le couple se sépare et quelques temps plus tard, Lady Di s’affichera aux bras de Dodi El Fayed. Beaucoup douteront des sentiments que la princesse portait au riche homme d’affaires, pressentant que celle-ci souhaitait surtout rendre jaloux Hasnat Khan.

A l’annonce de la mort de la princesse Lady Diana, Hasnat Khan disparaît, inconsolable. Il se mariera en 2006 pour divorcer deux ans plus tard.

Et parce que l’histoire a tendance à se répéter, ce sont les fils de Diana qui perpétuent aujourd'hui l’attachement de leur mère au Pakistan, en incluant ce pays à leurs tournées royales.

Actuellement en tournée au Pakistan, William sera bientôt suivi par son frère Harry et son épouse Kate Middleton qui s’y rendront à leur tour pour rendre visite au premier Ministre pakistanais, Imran Khan, cousin de l’ancien amant de Lady Di et ex-mari de la meilleure amie de la princesse, Jemima Khan.La boucle est bouclée…

Par Leïla Driss
Le 18/10/2019 à 14h47