Covid-19: une personne sur 8 infectée en Angleterre, en décembre

Dans une rue de Londres.  . AFP

Une personne sur huit en Angleterre a été infectée par le nouveau coronavirus, en décembre, selon de nouvelles statistiques révélées ce mardi 19 janvier par l'Office britannique des statistiques nationales (ONS).

Le 20/01/2021 à 07h31

Ce chiffre marque une nette augmentation par rapport aux statistiques publiées au mois de novembre, qui recensent une infection sur 11 en Angleterre, en raison de la parution du nouveau variant du coronavirus à fort degré de transmission, au sud de ce pays.

L'ONS annonce également qu'une personne sur 10 a été contaminée durant la même période au Pays de Galles, contre une infection sur 11 en Ecosse et une infection sur 13 en Irlande du Nord.

Ces statistiques sont fondées sur des tests aux anticorps réalisés de manière aléatoire auprès des habitants, ce qui permet de détecter non seulement les personnes ayant contracté le virus, mais aussi celles asymptomatiques.

L'ONS avertit que le taux de mortalité globale au cours de la première semaine de janvier a été de 45,8% plus élevé que la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années, à la fois en Angleterre et au Pays de Galles, alors que ce taux a augmenté de 85% à Londres par rapport à la moyenne enregistrée durant la même période.

Confronté à une flambée des contaminations attribuée au nouveau variant de Covid-19, le Royaume-Uni déplore plus de 89.000 décès dus au virus, ce qui en fait la nation le plus endeuillée d'Europe, alors qu'il dénombre plus de 3,4 millions de cas positifs.

Afin de faire face à la crise sanitaire, le pays a commencé le déploiement du vaccin Pfizer/bioNTech, de même qu'il a autorisé l'usage du vaccin fabriqué localement par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca en partenariat avec l'Université d'Oxford et approuvé le vaccin du laboratoire américain Moderna.

Lundi, le pays a étendu sa campagne de vaccination aux personnes âgées de plus de 70 ans, dans la perspective de protéger 5,5 millions dans cette catégorie, alors que le gouvernement s'est fixé comme objectif de vacciner les quatre groupes prioritaires d'ici à la mi-février, soit 15 millions de personnes au total.

Le 20/01/2021 à 07h31