Tourisme: le secteur toujours à la peine

Le conducteur d'une calèche attend des clients sur la place Jemâa el-Fna presque déserte à Marrakech, le 17 mars 2020.
Le conducteur d'une calèche attend des clients sur la place Jemâa el-Fna presque déserte à Marrakech, le 17 mars 2020. . Fadel Senna / AFP

Revue de presseKiosque360. La situation des opérateurs touristiques n’est pas enviable. Les deux principales destinations touristiques du Royaume, Marrakech et Agadir affichent entre 14 à 15% seulement de leurs capacités totales d’hébergement. Cet article est une revue de presse du journal Les Inspirations ÉCO.

Le 22/11/2021 à 21h55

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800