L’économie se remet à créer de l’emploi

Photo d'illustration. . DR

Revue de presseKiosque360. Pas moins de 642.000 postes ont été créés en un an entre le 3e trimestre de 2020 et celui de 2021. Les premiers pourvoyeurs d’emplois sont les secteurs des services et de l’agriculture. Mais, la situation des jeunes, des diplômés et des femmes n’évolue guère.

Le 03/11/2021 à 21h16

Petite baisse du chômage au cours du 3e trimestre de 2021. C’est le constat rapporté par Les Inspirations ECO dans son édition du jeudi 4 novembre. Le journal, se basant sur les statistiques du Haut commissariat au plan (HCP), indique que le taux de chômage est passé de 12,7 à 11,8% au niveau national sur un an affichant un recul de 0,9 point.

Le quotidien précise que cela équivaut à la création de 642.000 emplois sur la période, dont 368.000 en zone urbaine et 274.000 postes en milieu rural. Mieux, «l'emploi rémunéré a enregistré une hausse de 572.000 postes au niveau national, parmi lesquels 187.000 en milieu rural et 385.000 postes en milieu urbain», écrit Les Inspirations ECO.

Dans ce sillage, l’emploi non rémunéré a créé 70.000 postes qui sont essentiellement constituées par les aides familiales. Ce sont comme l’atteste le journal, les «personnes travaillant dans une ou plusieurs entreprises pour un membre de sa famille sans être payé et vivent toujours chez celui pour lequel elles travaillent.Selon le quotidien, deux secteurs contribué à la création d’emplois. «Il s’agit de ceux des services et de l’agriculture, forêt et pêche». «Parmi les 10.807.000 actifs occupés estimés au troisième trimestre de 2021, le secteur des services emploie près de la moitié (46,7%), suivi de l’agriculture, forêt et pêche avec 30%», rapporte le journal. Il n’omet pas de signaler la bonne tenue des secteurs des BTP et de l’industrie (y compris l’artisanat) qui ont également redynamisé l’emploi avec, respectivement, 11,7% et 11,6%. Le journal note d’ailleurs que «près des deux tiers des actifs occupés ruraux (66,4%) exercent dans l’agriculture, tandis que la même proportion des citadins travaille dans le secteur des services».

Par Khalil Rachdi
Le 03/11/2021 à 21h16