Bien-être humain et progrès social: selon «The Social Progress Imperative», le Maroc en cinquième position en Afrique

Avenue des FAR, à Casablanca.

Revue de presseÉvalué par une organisation américaine, «The Social Progress Imperative», l’indice du progrès social place le Maroc à la cinquième position en Afrique. Dans le classement mondial, le Royaume a perdu une place, comparativement à l’évaluation faite l’an dernier. Une revue de presse d’Aujourd’hui le Maroc.

Le 22/01/2024 à 19h19

L’indice du progrès social dans le monde pour l’année 2024 a récemment été publié par l’organisation internationale The Social Progress Imperative. Avec un score de 61,71, le Maroc se classe ainsi au 101e rang sur 170 pays en 2023, alors qu’il occupait le 100e rang en 2022, avec un score de 66.04, indique Aujourd’hui le Maroc.

Cet indice évalue le bien-être humain et le progrès social en fonction d’une multiplicité d’indicateurs qui mesurent le degré de réalisation des besoins humains fondamentaux (nourriture, logement, sécurité des personnes, etc.), ainsi que les fondements du bien-être (accès à l’information et aux communications, santé, qualité de l’environnement, etc.).

Un troisième volet d’indicateurs évalue les opportunités de développement personnel et d’intégration dans une société donnée. L’Indice du progrès social pour 2024 utilise 12 composantes et 57 indicateurs pour mesurer la performance sociale de 170 pays.

«S’agissant des besoins humains fondamentaux, le Maroc affiche des résultats plutôt satisfaisants, avec un score de 82,08 et occupe ainsi la 81e place dans le classement. Concernant la nutrition et la couverture médicale de base, le Maroc arrive à la 69e position avec un score de 88,01. Pour ce qui est de l’accès à l’eau et de l’assainissement, le Royaume affiche un score de 81,23 et se positionne à la 101e place», relaie Aujourd’hui le Maroc.

En ce qui concerne la sécurité personnelle, le Maroc occupe la 81e place avec un score de 70,97. Et, pour l’éducation de base, le Royaume se classe à la 126e place avec un score de 63,23 et occupe la 94e place au niveau de l’accès à l’information et aux communications, avec un score de 66,63.

En ce qui concerne l’accès à la santé, le Maroc a réalisé des progrès, se positionnant à la 90e place avec un score de 53,62. Toutefois, le Royaume affiche de mauvais résultats concernant la qualité de l’environnement, occupant la 146e place avec un score de 46,46.

Concernant le troisième volet d’indicateurs, qui évaluent les opportunités de développement personnel et d’intégration dans une société donnée, le Maroc se place à la 116e position avec un score de 45,56.

«Concernant le continent africain, l’île Maurice arrive en tête du classement avec un score de 72,54, se hissant au 53e rang mondial, suivie de l’Afrique du Sud (82e), de la Tunisie (91e), de l’Algérie (97e) et du Maroc», précise le quotidien.

Avec un score de 90,38, le Danemark arrive en tête de ce classement mondial, suivi de la Norvège (90,32), de la Finlande (89,96), de l’Islande (89,57), de la Suède (89,09), de la Suisse (88,88), du Luxembourg (87,86), de l’Australie (87,77), des Pays-Bas (87,73), de l’Allemagne (87,64). La France occupe quant à elle la 24e place, avec un score de 83,88.

Par Nabil Ouzzane
Le 22/01/2024 à 19h19