Au Maroc, 98% des femmes migrantes ont accouché dans une structure publique, selon une étude du ministère de la Santé

Un stéthoscope (Photo d'illustration).
Un stéthoscope (Photo d'illustration). . Hush Naidoo Jade Photography / Pixabay

A l’occasion de la journée internationale des migrants, célébrée le 18 décembre de chaque année, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a mené une étude dont l’objectif était d’évaluer la santé des migrants et de renforcer la prévention des maladies infectieuses. En voici les résultats.

Le 24/12/2022 à 19h21

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800