Rétablissement du service militaire au Maroc

Forces armées royales. . DR

Le Conseil du gouvernement se réunira ce lundi 20 août à Tétouan pour examiner un projet de loi instaurant le service militaire national, avant de le soumettre, le même jour, à l'approbation du Conseil des ministres, qui sera présidé par le roi Mohammed VI. Détails.

Le 18/08/2018 à 15h21

Une source gouvernementale contactée samedi par le360 confirme l'examen en Conseil de gouvernement, lundi 20 août, qui coïncide avec le 65e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, d'un projet de loi instaurant le service militaire national.

Après examen et adoption par le Conseil du gouvernement, le même projet de loi sera soumis à la haute approbation du Conseil des ministres qui sera présidé, le même jour au palais royal de Tétouan, par le roi Mohammed VI.

"C'est un projet de loi stipulé par la Constitution vu son caractère d'utilité nationale et prioritaire qui doit être nécessairement entériné et adopté en Conseil des ministres, qui est la plus haute instance décisive du Royaume", explique la source de le360.

Le même texte de loi doit être soumis par la suite à l'approbation du Parlement, députés et conseillers confondus.

Pour l'heure, on ignore si une session extrarodinaire sera convoquée par le Chef de gouvernement à travers un décret. On ignore également si le texte de loi doit attendre la rentrée parlementaire prévue dans la deuxième moitié du mois d'octobre prochain.

Une chose est sûre; nul ne contesterait le bien-fondé de la décision du retour au service militaire, un devoir national aux avantages indiscutables: éducation civique et préparation à toute épreuve des jeunes pour défendre leur patrie.

Par M'Hamed Hamrouch et Mohamed Chakir Alaoui
Le 18/08/2018 à 15h21