Tanger Med poursuit sa bonne dynamique

Les 8 grues géantes conçues par la société Liebherr sont désormais installées et pleinement opérationnelles au terminal à conteneurs 3 du port Tanger Med 2. . DR

Revue de presseKiosque360. Tanger Med fait montre d’une résilience sans faille face à la crise sanitaire et son impact sur le trafic portuaire. Sur les six premiers mois de l’année en cours, le complexe portuaire enregistre une hausse de 25% de son chiffre d’affaires par rapport à la même période de 2020.

Le 06/07/2021 à 22h00

Tanger Med continue sur son trend haussier avec un second trimestre 2021 sur la même lancée que le premier trimestre, rapporte L’Econoniste dans sa livraison du jour. Le quotidien nous apprend, en effet, que sur les six premiers mois de l’année en cours, le complexe portuaire a frôlé le milliard et demi de dirhams de chiffre d’affaires, ce qui correspond à une hausse de 25% par rapport à la même période de 2020.

Notons que pour le seul deuxième trimestre, la progression s’est établie à 34% pour un chiffre d’affaires de 720 millions de dirhams. En ce qui concerne le trafic, on note un total de 52 millions de tonnes, dont un peu plus de la moitié lors du deuxième trimestre. On apprend aussi que les investissements engagés lors de cette période ont atteint pas moins de 460 millions de dirhams, et portent sur des projets d’infrastructure, de voirie et de réseaux divers.

Soulignons que l’endettement consolidé a atteint les 10,6 milliards de dirhams, dont les ¾ au compte de TM2. L’Economiste fait remarquer que c’est le 2ème trimestre qui a été plein de nouveautés pour Tanger Med, avec la mise en place d’un nouveau service maritime. Il s’agit du FE2 de Hapag Lloyd, avec une capacité de près de 24.000 conteneurs EVP. En termes d’équipement, on note que le port s’est doté de 3 RTG, de grues cavaliers utilisées pour la gestion des conteneurs sur le sol. De même, plusieurs contrats de fournitures d’équipement, dont des éoliennes pour les marchés américain et russe, ont été signés.

Le journal souligne qu’en dépit du maintien de la fermeture des frontières, le port Tanger Med 1 et le port roulier ont pu maintenir leur activité, et même faire mieux qu’en 2020. Ainsi, le chiffre d’affaires a atteint 500 millions de dirhams au 1er trimestre 2021, soit une hausse de 3%. Le journal indique qu’en 2020, le bilan financier avait déjà montré une certaine résilience à la crise, malgré la conjoncture morose marquée par la pandémie. Nonobstant, le chiffres d’affaires global du pôle portuaire a maintenu le niveau avec une légère hausse de 1% en 2020. L’Economiste explique qu’il a été impacté par la suspension du trafic passagers depuis mars 2020, ajoutant que le bénéfice net a enregistré un repli de 19% à 608 millions de dirhams.

Le groupe indique que cette baisse est due à l’intégration totale de la contribution du groupe au fonds spécial de gestion de la pandémie du coronavirus, soit 300 millions de dirhams, dont 200 millions pour le compte de TMPA. Par ailleurs, les conseils d’administration de Tanger Med Port Authority et de Tanger Med 2 ont arrêté les termes du projet de réorganisation interne du pôle portuaire Tanger Med, à travers une opération de fusion, par une absorption de TM 2 par TMPA.

Selon L’Economiste, l’extension est désormais opérationnelle et les terminaux qui la constituent ont été concédés dans leur intégralité à APM Terminals et à un groupement piloté par Marsa Maroc, dans la mesure où le besoin d’avoir une entité dédiée n’est plus d’actualité. 

Par Ismail Benbaba
Le 06/07/2021 à 22h00